Connect with us

Critique

Notre critique du tome 6 de Black Shadow

Published

on

Dessinateur : Nakao Takuya
Scénariste : Nakao Takuya
Éditeur : Pika
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 10 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 18 août 2021
Prix : 7,20€
Statut de la série : En cours de publication

“Le combat acharné contre Einhart, le chef de file des Vandalika, change drastiquement le pouvoir de Junk qui doit maintenant lutter pour en garder le contrôle. Il s’entraîne sans relâche pendant deux mois afin de préparer le grand tournoi Mensour auquel son père avait participé avant lui. À la clé, l’ascension dans la pyramide des rangs de chevalier et peut-être une nomination en tant que paladin ! Qui va décrocher le graal tant convoité ?! “

Junk affronte Einhart, le chef des Vandalika, une organisation responsable du décès de son père. Einhart est persuadé d’être “la main de Dieu” et veut créer un monde sans baguette, comme Dieu le lui a demandé. Il essaye d’attirer Junk de son côté, mais ce dernier refuse d’adhérer à sa façon de faire. Junk veut changer les choses en devenant un paladin et non par la violence. Einhart tente alors de détruire Junk en faisant déborder son réceptacle de magie mais cela ne fonctionne pas comme il le désire. Au lieu de mourir, Junk emmagasine toute la magie et se laisse envahir par celle-ci. Le jeune homme va devoir apprendre à maîtriser ce grand pouvoir. Il a deux mois pour y parvenir, car le roi organise le tournoi Mensour. D’habitude réservé aux élèves de l’Académie, le roi l’a étendu au niveau national. Junk va devoir se qualifier si il veut devenir paladin.

Le combat contre Vandalika à peine terminé, notre jeune héros se retrouve dans un tournoi qui lui permettra peut-être de grimper dans les rangs des paladins. Comme son père avant lui, il veut y briller, mais honnêtement. Ainsi, même si il doit affronter des camarades de l’Académie dont il connaît les forces mais aussi les faiblesses, il va le faire loyalement. D’ailleurs, son premier adversaire n’est autre que Riot, un camarade qui ne brille pas par ses capacités magiques mais par sa ténacité.

Le scénario est très rythmé, avec de l’action mais aussi de la réflexion sur les relations entre magiciens avec et sans baguettes, mais également sur l’héritage familial, parfois difficile à porter. Certains personnages doivent prouver ce qu’ils valent vraiment, que ce soit aux yeux des autres ou aux leurs. Cela nous les rend attachants, avec une certaine profondeur psychologique et émotionnelle et on s’y identifie plus facilement. Le trait est fin, classique pour un shonen, c’est-à-dire avec une belle mise en avant des personnages et de leurs affrontements, mais peu de décors. Une double-page avec une présentations des principaux héros ainsi qu’un résumé ouvrent ce sixième volume. Sur la jaquette, on retrouve Junk poursuivi par sa propre magie issue de son ombre.

Black Shadow
80 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Ce tome pleins d'action nous emmène au tournoi Mensour, où se jouera l'avenir de notre hé-ros, Junk. Ténacité, adversités, affrontements et magies puissantes sont les ingrédients qui rendent se tome palpitant. Que le tournoi commence !

Scénario75
Dessin80
Édition85
Originalité70
Mise en scène80
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

four + one =