Connect with us

Critique

Notre critique du tome 6 de Why nobody remembers my world ?

Saya

Published

on

Dessinateur : Arikan
Scénariste : Sazane Kei
Éditeur : Doki Doki
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans 
Contenu : 212 pages
Sortie : 3 mars 2021
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

“Avec Jeen, commandant de la Résistance humaine, Kai se rend dans la forêt des elfes où il fait la rencontre de Leiren, prêtresse et chef des elfes. Le jeune soldat et ses camarades s’allient aux elfes et se rendent à Gestalt Lwa, le Palais des Anges, afin de sauver la Haute-Matriarche retenue prisonnière par le héros des célestins qui semble ne plus être le même… Mais l’ange-guerrière Vicious, l’exterminateur Raphaël et Alfreya, le Maître des Anges, les attendent de pied ferme. Quelle réponse trouvera Kai au terme de toutes ces épreuves ?”

Kai et ses compagnons sont arrivés sur Gestalt Lwa, le Palais des Anges. Là, l’accueil qui les attend est tout sauf céleste : Alfreya, le Maître des Anges, et ses accolytes ne comptent pas laisser le groupe sauver la Haute-Matriarche des elfes. De terribles combats commencent! Saki et Aslan, sous les ordres de Farline, sont face à l’ange-guerrière Vicious. Cette ange très puissante ne compte pas leur laisser la vie sauve. Raphaël l’Exterminateur, recouvert de sa grosse armure, compte bien détruire son adversaire, toute aussi mutante que lui, Rinne. Enfin, le maître des lieux, Alfreya, fait face à Kai, Leiren et Jeen. Les combats font rages et les adversaires de Kai et ses compagnons sont puissants et retors. Lorsque Last-Eraser apparaît aux côtés d’Alfreya, nos héros, d’abord intrigués, découvrent une horrible vérité.

Rebondissements, beaucoup d’action et de combats, voici ce qui fait le scénario de ce sixième volume. On suit avec passion le rythme haletant des trois combats, qui sont très bien orchestrés et qui dégagent beaucoup d’énergie. Le trait d’Arikan nous propulse au cœur de l’action, grâce à des scènes d’actions fluides et dynamiques. L’histoire se corse au fur et à mesure que l’auteur nous fait des révélations au travers des personnages. Les quelques arrières-plans que l’on a dans ce tome sont assez impressionnants. On regrette qu’il n’y en ai pas plus. Dans cette série, mais surtout dans ce tome, on a l’impression d’être catapulté dans un RPG, entre l’ange-guerrière sexy et le chevalier couvert de sa lourde armure. Pour information, le roman de Kei Sazane vient de se terminer au Japon. Sur la jaquette, on retrouve la séduisante mais pas angélique, Vicious, et son acolyte exterminateur en armure, Raphaël.

Why nobody remembers my world ?
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

En bref, voici un tome plein de scènes d'action, qui tels un jeu vidéo, nous entraîne dans des combats magnifiquement orchestrés. Un mystère attend nos héros et on est impatient de découvrir le prochain tome. Bonne lecture!

Scénario85
Dessin85
Édition85
Originalité85
Mise en scène85
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ eighty six = ninety six