Connect with us

Critique

Notre critique du tome 7 de Shigurui

Published

on

Dessinateur : Yamaguchi Takayuki
Scénariste : Nanjo Norio
Éditeur : Meian
Collection : Shonen
Genre : Historique, Action
Public : + 16 ans
Contenu : 348 pages
Sortie : 17 juin 2022
Prix : 9,95€
Statut de la série : Terminée en 15 volumes

« La vengeance est un souhait si tragique… Et pourtant si séduisant… Alors que brûle la poitrine de sa femme, le tigre mutile les yeux de son disciple. De retour des ténèbres, ils déchirent de leurs ongles la silhouette du vieux tigre. Tandis que le jeune dragon, en le protégeant, se retrouve privé d’un bras… Aux confins du massacre, approche l’instant gravé dans les ténèbres de l’Histoire… De blessure en blessure, la haine les attire l’un vers l’autre ! »

Ushimata affronte Seigen suite à la demande de réparation faite par Mie, puisque ce dernier a assassiné son père, Kogan. Le démon-boeuf, comme on surnomme Ushimata, semble indestructible. Gennosuke et Seigen doivent panser leurs plaies et cela ne se fera pas sans douleurs. Cet affrontement laissera des traces dans le cœur et la chair de ces deux hommes…

L’affrontement entre les deux dragons touche à sa fin. Intense et violent, il marquera à jamais les deux adversaires. En plus du duel entre Seigen et Gennosuke, on découvre les manœuvres politiques qui entourent cet univers de samouraïs, ainsi que les progrès réalisés dans le domaine de la médecine. On fait également la connaissance du clan Funaki, un clan qui s’occupe d’instruction militaire, de son héritière Chika, une femme au caractère bien trempé, et de son prétendant à l’horrible tête de crapaud et à l’âme sombre, Gannosuke Kutsuki.

Une fois de plus, on est captivé par l’intensité du travail artistique de Takayuki Yamaguchi. La beauté et la laideur sont exacerbées. Violence et érotisme s’entremêlent et nous hypnotisent. C’est sombre, intense et paré d’énormément de détails très réalistes. Il y a peu de dialogues mais cela n’empêche nullement ce volume de nous apporter des explications, que ce soit au niveau des techniques médicales ou lors des manœuvres politiques. Seigen et Ushimata illustrent cette superbe septième jaquette.

Shigurui
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Intense, dramatique et servi par un trait magnifique, on est captivé par cette série qui nous emmène dans les heures sombres de la vie de ces samouraïs. Bonne lecture !

Scénario95
Dessin80
Édition85
Originalité80
Mise en scène80
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha twenty two − twenty =