Connect with us

Critique

Notre critique du tome 7 de Why nobody remembers my world ?

Published

on

Dessinateur : Arikan
Scénariste : Sazane Kei
Éditeur : Doki Doki
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 6 octobre 2021
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

“Avec Jeen, commandant de la Résistance humaine, Kai se rend dans la forêt des elfes où il fait la rencontre de Leiren, prêtresse et chef des elfes. Le jeune soldat et ses camarades s’allient aux elfes et se rendent à Gestalt Lwa, le Palais des Anges, afin de sauver la Haute-Matriarche retenue prisonnière par le héros des célestins qui semble ne plus être le même… Mais l’ange-guerrière Vicious, l’exterminateur Raphaël et Alfreya, le Maître des Anges, les attendent de pied ferme. Quelle réponse trouvera Kai au terme de toutes ces épreuves ?”

Envoyé dans un monde “réécrit”, Kai se retrouve dans un monde où les humains ne sont plus les gagnants de la Grande Guerre des Cinq Races. Il doit faire face à Alfreya, le Maître des Anges, et le combat entre eux est d’une grande violence. De leur côté, Farline, Saki et Aslan affrontent Vicious, une ange-guerrière d’Alfreya, tandis que la Commandant Jeen se bat contre Raphaël, un exterminateur tout en armure. Mais ces deux adversaires ne semblent plus sur la même longueur d’onde que leur maître et le doute s’insinue devant le comportement étrange de cet ange.

Dans ce tome, on suit plusieurs affrontements. Les combats sont intenses, mais parfois un peu brouillon, et on a quelques difficultés à suivre toutes les actions. Mais cela n’enlève rien au scénario, qui est d’une grande complexité et qui traite de la renaissance du monde grâce à un système de contrôle. Ce dernier n’hésite pas à fusionner avec des êtres puissants de ce monde afin de mieux réécrire l’histoire. Le charadesign est très classique. Les décors sont forts absents, mais les scènes d’action sont mises en valeur grâce à la présence de lignes de mouvements et d’éclairs. Comme il y en a pas mal, on a une impression de surcharge au niveau du dessin, et cela assombrit quelque peu l’atmosphère de ce scénario. Une voix-off comme une I.A. se fait entendre quand Lasteraser contrôle Alfreya. Ce tome s’ouvre sur quelques pages en couleur et se referme sur une postface de l’auteur. Sur la jaquette, on peut admirer le Maître des Anges, Alfreya, sous le contrôle de Lasteraser. Petit cadeau : un magnet collector est offert à l’achat de ce volume.

Why nobody remembers my world ?
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Malgré un dessin fort sombre et chargé, on se sent attiré par ce scénario de fin du monde, qui met en scène un héros dont la vie a été complètement effacée et qui se bat pour remettre le monde tel qu'il était. Bonne lecture !

Scénario85
Dessin85
Édition85
Originalité85
Mise en scène85
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

÷ two = two