Connect with us

Critique

Notre critique du tome 8 de Classroom for Heroes – The return of the former Brave

Hitaka

Published

on

Dessinateur : Koara Kishida
Scénariste : Shin Araki
Character-Design : Haruyuki Morisawa
Éditeur : Doki Doki
Collection : Seinen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 14 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 7 octobre 2020
Prix : 7,50 €
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Le Think Tank a posé un ultimatum à Yessica. Elle qui a pour mission de tuer Blade n’a plus d’autre choix que de devenir sérieuse dans ses attaques ou ce sera la ville qui sera détruite. Blade dont la puissance a encore diminué, se retrouve en difficulté face à une Yessica prête à tout pour le tuer. Mais même si il se retrouve en charpie, Yessica reste son amie et Blade lui tendra toujours la main quitte à donner sa vie pour l’aider.

Elisa s’est enfermée dans sa chambre plusieurs jours. Résultat: une machine permettant de mixer deux être vivants à vu le jour. Mais comme toute chose à l’Académie Rosewood, l’expérience dégénère très vite. En commençant par Sophie qui veut fusionner avec un chat. Et rien ne va plus quand Lunaria et Earnest fusionnent pour finalement se battre en duel, chacune contrôlant la moitié de leur corps. Mais fusionner, c’est facile, se désolidariser s’avèrera bien plus compliqué.

Voulant se retrouver en tête à tête avec Blade, Claire invite le jeune homme à la plage. Mais la subtilité n’est pas ce qui définit le jeune héro qui finira par inviter tous leurs amis à les accompagner. Mais avec l’aide de Yessica, Claire fera tout pour séduire Blade. Mais c’est sans compter sur l’ancien Brave qui a 5 ans d’âge mental.

La maman de Cúchulainn arrive à l’académie, bien décidée à “jouer” les mamans mais la petite dragonne ne veut pas de cette maman et Blade fera tout pour protéger “sa fille”. Mais les dragons ne comprennent que la violence et c’est par leurs poings que les amis de Cúchulainn vont aider Blade à se faire entendre.

Notre avis

Nous en apprenons plus sur Yessica dans ce 8e tome de Clasroom for Heroes – The return of the former Brave. Nous découvrons le visage des dirigeants de Think Tank qui souhaitent la mort de Blade. Un magnifique combat entre Yessica et le jeune homme nous dévoilera les pouvoirs de la jeune fille et la force surhumaine qu’elle possède. Décidemment, ce sont des surhommes et des surfemmes dans cette académie puisque avec moins de blessures qu’eux, n’importe quel héro serait déjà mort. Blade étant leur chef puisque même avec le corps transpercé par des dizaines de lames, il ne sourcille même pas. Et ce côté “monstrueux” amène le côté humoristique.

L’humour est toujours omniprésent dans le récit. Il faut dire que Blade et ses amis se retrouvent toujours dans des situations plus surprenantes les unes que les autres. Quand le chapitre sur la fusion de deux êtres commence, on sait de suite que ça va partir en eau de boudin et que la séparation sera un fiasco. Mais même si on se doute de la chute de l’histoire, on passe toujours un bon moment à voir Blade et ses amis se dépêtrer de situations improbables. L’innocence et le côté 1er degré de Blade amènera également beaucoup d’humour et de légèreté au récit. Ses réactions sont enfantines et pures et on est donc surpris quand il devient sérieux de temps à autre.

En effet, quand c’est pour protéger Cúch ou bien se battre contre Yessica, Blade peut devenir sérieux pour combattre. Et même si ça ne dure pas longtemps, c’est agréable de voir plusieurs de ses facettes.

L’amitié est toujours le thème principal du récit car Blade ferait tout pour ses amis. Il ira même jusqu’à arrêter son cœur volontairement. Non seulement il donnerait sa vie pour eux mais il leur fait également une confiance aveugle pour le ramener à la vie. Cette foi en ses amis est vraiment très belle à voir et nous prend d’émotions.

Les filles sont toujours aux pieds de Blade et elles tentent leur chance à tour de rôle pour séduire le jeune homme. Elles utiliseront les atouts que la nature leur a donnés et les tenues seront de plus en plus sexy. Le fan-service fera ainsi son apparition avec une corrélation des plus surprenantes puisque plus la poitrine sera volumineuse moins il y aura de tissus pour la couvrir, ce sera notamment le cas pour les maillot de bain.

Les personnages sont toujours très bien travaillés de la tête au pied, que ce soit sous formes humaine ou démoniaque. Des visages très expressifs viendront renforcer le côté humoristique.

Les arrière-plans sont assez épurés privilégiant les détails sur les personnages présentés en gros plans. Cependant, les scènes de combats sont quant à elles très détaillées avec des lignes de vitesse et des onomatopées venant agrémenter le tout.

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× seven = seven