Connect with us

Critique

Notre critique du tome 8 de DanMachi – La Légende des Familias

Hitaka

Published

on

Dessinateur : Kumieda
Scénariste : Fujino Omori
Character Design: Suzuhito Yasuda
Éditeur : Ototo Manga
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 182 pages
Sortie : 6,99 €
Prix : 19 juin 2020
Statut de la série : Terminée en 10 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

Bell et son équipe viennent d’arriver aux strates intermédiaires. La familia de Takemikazuchi se retrouve en difficulté au même niveau et le capitaine Okâ n’hésitera pas à se servir de Bell comme leurre pour sauver ses compagnons. Mais dans les niveaux intermédiaires, les monstres apparaissent plus vite et Bell, Lili et Welf sont vite submergés. Pris au piège, ils n’ont d’autre choix que de descendre plus profondément dans le donjon, dans l’espoir de tomber sur une autre équipe plus forte qui les aidera à rejoindre la surface. De son côté, Hestia est inquiète de ne pas voir revenir Bell. Elle apprend alors ce qu’à fait l’équipe de Takemikazuchi et avec son aide et celle d’autres dieux, elle constituera une petite équipe de sauvetage pour ramener son Bell adoré. Et même si cela est interdit, Hestia fera partie de l’équipe et descendra, elle aussi, dans le donjon. Mais pour que l’équipe ait une chance de sauver Bell, ils vont avoir besoin d’un aventurier aguerrit et puissant. Hermès demande alors son aide à Ryû. La serveuse hésite un moment mais quand son amie Syl, avec qui elle travaille et qui est proche de Bell, lui demande d’aller sauver ce dernier, l’ex-aventurière accepte. Toute l’équipe se met alors en marche pour aller sauver Bell et ses amis. De son côté le jeune aventurier se retrouve seul, à devoir porter Welf et Lili qui ont atteint leurs limites. Plus qu’un niveau les sépare d’une zone de sécurité et alors que le boss du 17e niveau avait été vaincu par la familia de Loki, Bell arrive juste au moment de sa résurrection. Arrivera-t-il à atteindre le 18e niveau tout en protégeant ses amis?

Notre avis

C’est la grande découverte des strates intermédiaires pour Bell et ses amis dans ce 8e tome de DanMachi – La légendes des familias. Et qui dit niveaux suivants, dit nouveaux monstres. Nous découvririons ainsi un panel de créatures dans ces étages mais les vieilles connaissances seront également de la partie puisque Bell se retrouvera de nouveau face à un minotaure.

L’aventurier se retrouvera en mauvaise posture à cause de la familia de Takemikazuchi. Nous verrons ainsi qu’entre aventuriers, on ne se fait pas de cadeaux. D’un autre côté, cela nous montre aussi les liens forts des membres d’une familia puisque c’est pour sauver un compagnon que Okâ se servira de Bell pour occuper les monstres. Mais au fond, les aventuriers ne sont pas de mauvais bougres puisqu’ils partiront en mission de sauvetage avec Hestia pour réparer leur erreur. C’est un sentiment de protection qui ressort donc de cette mésaventure et on peut difficilement leur en vouloir.

On en apprendra un peu plus sur Welf dans ce tome avec notamment l’utilisation de ses pouvoirs magiques. La petite Lili ne sera pas en reste car nous la découvrirons comme tête pensante du groupe. En effet, c’est elle qui aura l’idée de descendre plus bas dans les niveaux pour trouver de l’aide et sa connaissance du donjon sera un véritable atout. Et ce n’est pas tout puisque c’est aussi elle qui trouvera des astuces pour descendre en toute sécurité dans les strates avec notamment une sorte de boule puante anti-monstres. Les deux compagnons de Bell ne nous ont pas encore montré toutes leurs cartes et ils risquent d’encore nous surprendre dans les prochains tomes.

Les nombreuses scènes de combats nous offriront de très beaux spectacles. Entre lignes de vitesse, explosions ou encore onomatopées géantes, tout est mis en place pour nous faire vivre pleinement l’action et c’est un vrai régal. De nombreuses trames comme des bulles ou simplement des pavés de rues lors de scènes prises en plongée viendront agrémenter les cases.

Les personnages sont eux aussi très détaillés avec des visages très expressifs. La colère, la peur, la honte ou encore la détermination, … les héros nous présente un très large panel d’émotions très biens représentées sur leur visage souvent mis en avant par des vues de près.

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

four × = twenty