Connect with us

Critique

Notre critique du tome 8 de Fairy Tail – 100 Years Quest

Published

on

Dessinateur :  Atsuo Ueda
Scénariste :  Hiro Mashima
Éditeur :  Pika Édition
Collection :  Shônen
Genre :  Aventure, Fantastique
Public : + 8 ans
Contenu :  192 pages
Sortie : 21 avril 2021
Prix : 6,95 €
Statut de la série : En cours de publication

« Natsu et ses amis ont mené à bout leur combat contre le dragon Mokushin et ils se détendent un peu dans le bain d’Aldo. C’est le moment que choisit le mage blanc pour s’enfuir ! Elle utilise un sort de transfert pour disparaître, mais entraîne tous les membres de la Quête de 100 ans avec elle ! Les mages de Fairy Tail font un bond dans l’espace-temps et se retrouvent dans le fameux pays de leurs “anciens amis” ! Ils découvrent alors qui tire les ficelles derrière le mage blanc dans ce nouveau monde. Un grand combat se prépare, et nos compagnons vont devoir affronter une adversaire aussi belle que cruelle ! »

Il est temps de se mettre en route vers le prochain dragon divin dans ce 8e tome de Fairy Tail – 100 Years Quest mais ce ne sera pas aussi “simple” que pour les précédents.  En effet, Serenne Gesshin est un dragon qui franchit les dimensions et c’est dans un autre monde que Natsu et ses amis doivent se rendre pour la suite de leur mission. Sans crier gare, ils se retrouvent téléportés dans un univers parallèle par le mage blanc. Un monde que nos amis connaissent bien et où ils retrouveront d’anciens compagnons. Quel plaisir de tous les revoir et de savoir ce qu’ils sont devenus. Les lecteurs qui n’auraient pas lu Fairy Tail pourrait un peu s’y perdre mais tout est mis en place pour bien comprendre qui sont ces anciens compagnons. Pour les fans de la 1ère heure, ce n’est que du bonheur de tous les revoir.

 Nous en apprenons plus sur le “mage blanc”, qui se prénomme Faris. La raison de sa venue depuis Elenthia et pourquoi elle voulait détruire Aldron. Une mission difficile a été confiée à Faris et nous voyons ce personnage différemment, maintenant que nous en connaissons plus sur elle. Au final, elle aussi n’est qu’une victime dans le plan machiavélique de Serenne Gesshin.

Nous découvrirons un tout nouveau monde dans ce tome: Elenthia, où la magie est très abondante, bien plus que dans l’univers de Fairy Tail. Qui dit nouveau monde, dit nouvel ennemi. Nous découvrirons ainsi les membres des Belles Déesses Sous La Lune, un groupe de femmes surpuissantes qui donneront du fils à retordre à l’équipe de Fairy Tail. Avec elle, nous connaitrons une magie bien curieuse, le spiritisme. C’est cette magie qui donne leurs pouvoirs aux habitants d’Elenthia tout comme les Ethernanos le font pour les habitants de l’univers de Natsu et ses amis. Nous avons hâte d’en apprendre plus sur ce nouveau type de magie qui pourrait être bien utile à nos amis de Fairy Tail dans la suite de leurs aventures.

Les personnages sont toujours aussi bien travaillés. Que ce soit des personnages courants ou d’anciens amis, leur chara-design décrit à merveille leur personnalité.

Les arrière-plans sont souvent très épurés mais quand il y en a, ils sont bien détaillés. Les scènes de combats sont agrémentées de lignes de vitesse et d’onomatopées, qui nous permettront de vivre pleinement l’action.

Fairy Tail – 100 Years Quest
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

En conclusion, l'équipe de Fairy Tail est dans le pétrin dans ce 8e tome de Fairy Tail – 100 Years Quest. Natsu et ses amis se retrouvent dans un nouveau monde où les ennemis sont surpuissants.

Scénario85
Dessin85
Édition90
Originalité90
Mise en scène85
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.