Connect with us

Critique

Notre critique du tome 8 de Iruma à l’école des démons

Published

on

Dessinateur : Nishi Osamu
Scénariste : Nishi Osamu
Éditeur : Nobi Nobi!
Collection : Shonen Kids
Genre : Comédie, Fantastique
Public : + 8 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 14 juillet 2021
Prix : 7,20€
Statut de la série : En cours de publication

« Les grandes vacances approchent à l’école des démons ! Mais avant la détente, il reste à passer les examens de la déprime… et Iruma doit faire face à la terrible épreuve des révisions infernales !! Serait-ce son plus grand défi à ce jour ?! Son seul espoir repose entre les mains de Shichirô Balam, un professeur un peu particulier qui semble en savoir long sur les humains… Menace ou confident potentiel ? Iruma va devoir faire un choix ! »

La vie scolaire d’Iruma à Babyls se poursuit avec une épreuve que l’on retrouve dans toutes les écoles : les examens ! Mais avant cela, notre héros doit réviser les différentes matières enseignées dans cette école de démons et ce n’est pas gagné, car il ignore encore beaucoup de choses sur l’univers dans lequel il vit. Sa classe étant la plus incompétente du lycée, Iruma n’est pas le seul à galérer dans ses études. Il peut compter sur l’aide de Clara et Asmodeus, toujours prêts à soutenir leur ami. Et une fois de plus, l’acharnement et la gentillesse du jeune humain vont galvaniser le moral des autres élèves de la classe. Durant cette difficile période de révisions infernales, Iruma va faire la connaissance d’un étrange professeur, à la personnalité fort particulière, qui se passionne pour toutes les créatures, les humains aussi. Masqué, avec de longs cheveux et des jambes en forme de pattes d’oiseaux, le professeur Balam adore papouiller ses élèves. Iruma, touché par ce professeur différent mais très gentil et attentionné envers ses élèves, est tenté de lui dévoiler sa véritable identité.

Mais pas le temps de s’attarder sur le sujet que les examens de la déprime commencent et que notre ami va miser ses vacances au Walter Park avec ces examens de fin d’année.

Iruma va une fois de plus devoir se dépasser afin de rattraper ses faiblesses dans les différentes matières enseignées à Babyls et dont il ignore tout. Pour ce faire, il suit des séances de révision chargées menées par Asmodeus et Clara. Au programme : remise à niveau dans des matières un peu étranges pour nous, telles l’Histoire démoniaque, l’herboristerie ainsi que la torture. Heureusement pour lui, Iruma maîtrise quand même une matière : le cours de cryptozoologie où on y parle du monde des humains. C’est ce succès qui va pousser le jeune homme à franchir la porte du cours enseigné par le professeur Balam. On découvre également que sous son air froid et austère, le professeur Callego est très investit dans son travail.

Dans ce volume, on voit moins de moment de gentillesse et de grand cœur de la part d’Iruma, mais on découvre que ce dernier gagne de plus en plus de confiance en lui et qu’il se montre de plus en plus en leader de sa classe. Suivant son exemple, ses camarades se lancent dans de grandes séances de révisions, alors que leur motivation était au plus bas. Ces examens permettent de découvrir de nouvelles facettes de la personnalité de certains personnages et cela attise notre curiosité à leur égard. Le charadesign est régulier de tome en tome et on apprécie l’ambiance d’Halloween qui y règne en permanence. Sur la jaquette, on peut voir Iruma surchargé de travail sous le regard sévère du professeur Callego.

Iruma à l'école des démons
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

En bref, loin d’être redondante, cette série suit son propre rythme tout en distillant des précisions, des informations et des traits de caractère au fur et à mesure que les tomes sont édités. Ici, on découvre la difficile période des examens, mais aussi des vacances qui approchent. Ce qui nous rappelle que même en enfer, il faut aller en classe. Bonne lecture !

Scénario95
Dessin90
Édition90
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée95
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

four × one =