Connect with us

Critique

Notre critique du tome 8 de L’atelier des sorciers

Published

on

Dessinateur : Shirahama Kamome
Scénariste : Shirahama Kamome
Éditeur : Pika
Collection : Seinen
Genre : Fantastique, Aventure
Public : + 12 ans 
Contenu : 224 pages
Sortie : 2 juin 2021
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

« Après avoir réussi leur examen à l’Académie, Coco et les autres apprenties sorcières sont de retour à l’Atelier. C’est alors qu’arrive Tarta, qui propose à Coco et à ses amies de l’aider à tenir un stand lors du grand festival annuel des sorciers, la Fête de la Nuit d’argent. Excitées comme des puces à l’idée de prendre part à ces festivités, les petites sorcières entament les préparatifs. Alors que Coco accompagne Tarta voir son grand-père à l’hôpital, elle recroise le chemin de Kustas, le petit garçon qui s’était blessé lors de l’incident près de la rivière… »

Tarta, qui participe à la Fête de la Nuit d’argent, propose à Coco et ses amies de l’aider à tenir son stand, car son grand-père est à l’hôpital. Ces dernières sont très enthousiastes à l’idée de participer à cette foire de magie. En allant rendre visite au grand-père de son ami, Coco retrouve Kustas. Suite à son accident, ce dernier ne sait plus se déplacer comme avant. Coco et Tarta vont se lancer dans l’élaboration d’un sort qui permettra au garçon de retrouver une certaine de liberté.

La vie continue pour Coco et ses amies qui ont réussi leur examen à l’Académie. Elles vont participer à une grande foire et même tenir un stand. Même Agathe, pourtant si sérieuse, se laisse prendre au jeu et participe à ce merveilleux projet. De leur côté, Coco et Tarta travaillent d’arrache-pied pour créer un sort pour aider leur ami. Ce dernier a besoin d’une chaise magique pour se déplacer, puisqu’il ne peut plus se servir de ses jambes. Un peu amer à cause de ce manque de liberté, il se sent encore plus proche de Dagda qui l’a recueilli alors qu’il était dans la rue. Nos amis doivent faire attention, car la loi des sorciers est inflexible et ils ne peuvent aider leur ami comme ils l’entendent.

Le scénario met en avant la complexité de la création d’un sort, afin que celui-ci soit parfait et qu’il n’y ait aucune faille, ainsi que de la sévérité des lois qui régissent la magie. La générosité des deux apprentis magiciens se heurte à l’inflexibilité de ces lois lois. Ce tome en devient même un peu philosophique. Le dessin est toujours d’une très grande qualité, avec un trait fin et régulier, et énormément de détails. Une petite histoire abordant la « panoplie miniature » clôture ce tome. Tarta est mis en avant sur cette huitième jaquette.

L’atelier des sorciers
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

En résumé, ce volume nous fait voyager dans l’univers magique de Coco et de ses amis. La générosité et la gentillesse de la jeune fille nous touchent beaucoup. La qualité du charadesign est époustouflante, tant il y a de détails. Bonne lecture !

Scénario90
Dessin90
Édition85
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eighty − seventy four =