S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Tôyama Ema
Scénariste : Tôyama Ema
Éditeur : Pika Édition
Collection : Cherry Blush
Genre : Romance, Tranche-de-vie
Public : + 8 ans
Contenu : 160 pages
Sortie : 2 septembre 2020
Prix : 6,95€
Statut de la série : Terminée en 8 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Aoba ne semble plus avoir de sentiments pour Mayo, comme c’est déjà le cas pour le basket. Cette dernière a découvert que la mère de son ami est une cliente de longue date de la Maison de l’Ecoute. Sauf que ces rendez-vous se passent dans le silence. A force d’acharnement, la jeune fille va finir par ouvrir une brèche dans le silence implacable de cette mère en souffrance, elle aussi. Alors qu’Aoba et sa mère se rapprochent, Mayo doit faire face à un nouveau bouleversement dans sa vie…

Notre critique

Avec Nao, Mayo a découvert que les problèmes d’Aoba sont liés à sa mère. Cette dernière aussi souffre et tente de s’en sortir en faisant appel à la Maison de l’Ecoute, et cela depuis longtemps. Mais ces rendez-vous ne se passent pas dans les meilleures conditions, car la mère d’Aoba garde le silence durant toute la séance. Elle a beaucoup de difficulté à dire ce qu’elle a sur le cœur. Mayo, qui est déterminée à aider Aoba, ne va pas abandonner et va continuer à écouter le silence de sa mère. A force de persévérance, une brèche va s’ouvrir et tout ce que cette femme porte sur son cœur va enfin être entendu. Grâce à Mayo, le fils et la mère, qui ne se voyaient plus, vont pouvoir renouer des liens qu’ils pensaient perdus. Lorsqu’enfin les choses s’arrangent entre Aoba et sa mère ainsi que pour le basket, Mayo va devoir faire face à un terrible bouleversement dans sa vie et celle de sa mère.

Jusqu’à la dernière page, Ema Tôyama va jouer avec nos émotions, en créant un dernier rebondissement qui va nous tenir en haleine jusqu’à la dernière case ! Avec cette série, on a suivi la transformation de Mayo, qui de timide avec une voix toute fluette, est devenue celle qui a sauvé Aoba, tout en gérant une équipe masculine de basket et un travail au sein d’une Maison de l’Ecoute. On a vécu les émois amoureux des personnages, comme si c’était nous qui étions dans leur cœur. On a ri et souffert avec eux, notre cœur a palpité en découvrant leurs aventures. De plus, cette série met en avant une grande qualité : l’écoute. Savoir écouter les autres, entendre ce qu’ils ont à dire, peut permettre de résoudre des situations parfois délicates.

Les héros évoluent dans un décor chargé de fleurs, de bulles, d’étoiles ou encore de cœurs. Peu de décors les entourent, car ils sont au centre de cette histoire. Le trait est fin, léger et régulier de tome en tome. Sur la jaquette, on retrouve nos jeunes amoureux, souriants. Un petit chapitre bonus nous attend à la fin du volume.

Notre critique du tome 8 de Our Little Secrets

En résumé, voici une fin toute en douceur, malgré une dernière frayeur, qui clôture magnifiquement cette série qui mêle sport, amour, amitié et écoute. Bonne lecture !

Scénario80%
Dessin80%
Édition85%
Originalité90%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Une fin toute en douceur
  • Classique mais magnifique !
On a moins aimé
  • Trop court !
85%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.