Connect with us

Critique

Notre critique du tome 9 de Drifting Dragons

Published

on

Dessinateur : Taku Kuwabara
Scénariste : Taku Kuwabara
Éditeur : Pika
Collection : Seinen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 14 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 20 octobre 2021
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

Typhon, le dragon dévoreur légendaire responsable de la destruction du premier Quin Zaza, surgit devant l’équipage en plein vol ! Crocco, capitaine par intérim, révèle le passé et les secrets du dirigeable…La situation est grave, mais un homme un peu fou qui a partagé leur table, il n’y a pas si longtemps, propose généreusement son aide ! “

Typhon, un des dragons légendaires, réapparaît dans la vie du Quin Zaza et de Crocco, devenu capitaine par intérim. Il raconte au reste de l’équipage l’histoire du premier Quin Zaza et sa rencontre avec le dragon légendaire. Le dragonnier ayant souffert de sa chasse précédente, il doit être réparé. Mais les frais de réparation sont beaucoup trop élevés. Mais l’équipage du dragonnier peut compter sur un de leurs amis pour les aider. Monsieur Bruno veut se lancer dans la quête du dragon légendaire Typhon avec eux. Avec sa fiancée Liliope Larage, ils ont les moyens matériels et financiers, ainsi que l’enthousiasme, pour aider Mika, Vannie et les autres à capturer le célèbre Typhon.

Toujours à la recherche de dragons à chasser, et à déguster, l’équipage du Quin Zaza se lance à la poursuite d’un dragon dévoreur légendaire, Typhon le “Roi des Hauteurs”, après avoir goûté la délicate chair du dragon de Tian Shan. Ce dernier court le monde en drainant la tempête, tel un démon du ciel. Mais le Quin Zaza est en très mauvais état et il doit être réparé. Malgré les bénéfices tirés de la vente du dragon de Tian Shan, pourtant rare, l’équipage ne peut le réparer. Même s’ils hésitent entre empocher leur paye et quitter le dragonnier ou faire réparer leur vaisseau, chacun se rend compte de l’importance du Quin Zaza dans leur vie. Du coup, grâce à Vannabelle, Monsieur Bruno réapparaît dans leur vie, et accompagné de sa fiancée, la richissime Liliope, il se lance à la poursuite du dragon légendaire avec l’équipage du Quin Zaza.

Le scénario continue son petit bonhomme de chemin et reste sur le même canevas scénaristique : la recherche d’un dragon très rare. Arrivés à Meloe, une ville industrielle où la société Larage à ses hangars de construction, ils découvrent qu’un problème de taille touche la ville. Des dragons, pour une raison inconnue, s’écrasent sur la ville depuis quelques temps. Avec Bruno qui veut absolument empêcher la chasse de tous les dragons qui approchent de Meloe, nos dragonniers montent à bord de l’Oboro Casca, un magnifique vaisseau de la société Larage…

Une fois de plus, on est époustouflé par la qualité du dessin de l’auteur. Il y a beaucoup de détails, les décors sont splendides et les dragons sont d’une grande originalité et très travaillés. Le scénario semble un peu se tirer en longueur, dans le sens où une fois de plus, les personnages sont à la recherche d’un nouveau dragon qui a l’air délicieux pour Mika. Heureusement, les différents protagonistes ont une personnalité qui ressort de plus en plus et leur psychologie est de plus en plus travaillée. On en apprend plus sur leur passé et cela compense largement le côté redondant de l’histoire. En plus des recettes que l’on retrouve dans cette série, on peut voir une galerie des membres du Quin Zaza. La magnifique Vannabelle en costume d’Arena fait la jaquette de ce neuvième volume.

Drifting Dragons
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Ce tome nous emmène dans la ville industrielle de Meloe, ainsi que dans le passé du premier Quin Zaza et de la belle Vannie. Une série à suivre ne fut-ce que pour son charadesign de qualité et les beaux voyages qu'elle nous offre. Bonne lecture !

Scénario95
Dessin95
Édition90
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha + forty = fifty