Connect with us

Critique

Notre critique du tome 9 de Otaku Otaku

Published

on

Dessinateur : Fujita
Scénariste : Fujita
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Comédie, Romance
Public : + 14 ans
Contenu : 128 pages
Sortie : 26 mars 2021
Prix : 7,45€
Statut : En cours de publication

“Koyanagi et Kabakura préparent leur mariage mais font face à des différends quant à l’organisation de la cérémonie. En parallèle, Nao déprime de se sentir ignoré par Kô et cherche à comprendre pourquoi elle l’évite.”

Les cloches du mariage vont bientôt sonner pour Koyanagi et Kabakura ! Mais alors que la date de la cérémonie se rapproche, des tensions commencent à se soulever au sein du couple. La raison ? Koyanagi veut absolument faire du cosplay pendant la cérémonie, mais Kabakura est totalement opposé à l’idée. On peut sans mal se mettre à sa place ; lui qui n’aime pas s’afficher comme un otaku devant ses collègues et qui est très attaché à son image aimerait bien avoir une cérémonie normale. Mais Koyanagi n’en démords pas : elle, au contraire, est très fière de sa passion et veut faire de ce mariage un évènement qui lui correspond.

On commence à être habitués aux chamailleries de ces deux personnages, mais cette dispute, qui tombe à un moment particulièrement important et stressant, représente une vraie menace pour leur couple. Heureusement, ils vont avoir tout le tome pour en discuter et trouver un compromis, et jusqu’au bout on se demande bien qui des deux finira par céder le premier.

L’autre couple que l’on voit beaucoup dans ce tome est celui de Kô et Nao, même si « couple » n’est pas encore tout à fait le mot adéquat ici puisque nos deux étudiants sont encore loin de trouver le courage de s’avouer leurs sentiments ! Au contraire, ils ne parviennent même plus à se parler puisque Kô ne cesse d’éviter de se retrouver seule avec Nao. Leur immaturité et leur naïveté sont vraiment touchantes, mais ils vont devoir mûrir et prendre confiance en eux s’ils veulent parvenir à faire le premier pas.

Et ce premier pas, on aimerait bien que Hirotaka ou Narumi le fasse également, car des trois couples, c’est finalement celui-là (le principal !) qui progresse le moins au niveau relationnel ! Un peu effacés par les autres, nos deux personnages principaux n’apparaissent pas énormément dans ce tome, mis à part une petite scène certes très mignonne. À présent que les choses se concrétisent pour Kabakura et Koyanagi et que Kô et Naoya semblent également à deux doigts de s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre, on espère que nos deux otakus en prennent de la graine.

Mais en attendant, on a tout de même droit à un neuvième volume bien rempli et toujours aussi drôle. Otaku Otaku fait décidément partie de ces séries qui ne déçoivent pas et dont on finit inévitablement accro !

Notre critique du tome 9 de Otaku Otaku
95 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé
Un tome amusant, émouvant et plein de rebondissements. Que du bon, rien à redire !
Scénario95
Dessin95
Édition100
Originalité95
Mise en scène100
Intérêt sur la durée100
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Fan de mangas en tout genre avec un goût prononcé pour tout ce qui sort de l'ordinaire et un faible pour les histoires fantastiques.