Connect with us

Critique

Notre critique du tome 9 d’Isabella Bird, femme exploratrice

Published

on

Dessinateur: Taiga Sassa
Scénariste: Taiga Sassa
Editeur: Ki-Oon
Collection: Kizuna
Genre: historique, aventure
Public: + 12 ans
Contenu: 224 pages
Sortie: 25 août 2022
Prix: 7,90 euros
Statut de la série : En cours de publication

“Avant de quitter Akita, Isabella est approchée une dernière fois par le Dr Kobayashi : l’homme lui fourni des vivres et l’informe que le Dr Hepburn l’attendra à Hakodate dans sept jours pour lui administrer les soins nécessaires à sa santé fragile. Malheureusement, les éléments ne permettent pas aux voyageurs de progresser aussi vite qu’escompté ! Après avoir affronté les flots déchaînés du fleuve Yoneshiro, l’aventurière et son guide doivent faire face à la colère de la montagne… Arriveront-ils à temps au point de rendez-vous ?”

Grâce à la correspondance fournie de lsabella à sa sœur, le lecteur peut suivre le parcours de cette aventurière hors normes. Ces lettres, auxquelles ont été ajoutées les nombreuses observations de Isabella, permettent de découvrir un Japon authentique, à un moment de son histoire où les traditions ancestrales commencent à cohabiter avec plus ou moins de difficultés avec le modernisme occidental.

Bien que le personnage principal soit représenté plus jeune que son âge réel au moment de son expédition au Japon, ce tome met aussi en avant un épisode important de la vie de cette femme : sa rencontre avec Charles Darwin. Au cours de cette rencontre, le grand naturaliste lui fera part de sa théorie sur les mouvements humains lors de la préhistoire. Il affirme que des caucasiens se seraient installés dans le nord de ce qui deviendra le Japon il y a des milliers d’années, devenant par la suite le peuple de Aïnous.

C’est dans le but de vérifier cette théorie que la britannique s’est embarquée pour ce long et difficile voyage.

Dans ce neuvième volume, elle arrive au nord de l’île de Kyushu et va traverser le détroit de Tsugaru pour rejoindre la ville de Hakodate sur l’île d’Hokkaido. Elle ne cesse de s’émerveiller devant la culture nippone, notamment sur le lien très particulier que les japonais entretiennent avec la nature.

Le récit est bien écrit et les références au matériel de base sont nombreuses. De plus, cela permet d’apporter beaucoup d’explications au lecteur par rapport aux différents événements que le personnage a eu l’occasion de découvrir.

Le dessin est fin et détaillé sans être trop chargé. L’histoire est représentée de manière à dépeindre le plus fidèlement possible la réalité de cette époque pas si lointaine.

Une excellente lecture à recommander aux amateurs de culture nippone et d’histoire.

Isabella Bird, femme exploratrice
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Lancez-vous à la découverte d’un Japon traditionnel désormais disparu à travers les yeux de l’intrépide Isabella Bird ! Basé sur les écrits réels de l’aventurière, Isabella Bird, femme exploratrice est un récit passionnant sur la rencontre de deux mondes, dessiné avec un rare souci du détail par Taiga Sassa, nouveau talent prometteur !

Scénario85
Dessin90
Édition80
Originalité90
Mise en scène80
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha + twenty nine = thirty two