Connect with us

Japon

Persona 4 : The Ultimate In Mayonaka Arena développé en collaboration avec Arc System Works

Published

on

Surprise surprise, c’est un Famitsu aux couleurs de Persona auquel nous avons eu droit aujourd’hui, avec pas moins de trois nouveaux opus dévoilés : Persona 4 : The GoldenPersona 5, ainsi que Persona 4 : The Ultimate In Mayonaka Arena. D’ailleurs intéressons nous à ce dernier.
Développé par l’équipe en charge de la série BlazBlue, cet épisode totalement inédit se déroulera deux mois après les évènements survenus dans Persona 4, avec l’annonce par Teddy du P-1 Grand Prix Fighting Tournament, et tranchera radicalement avec le style de la série en s’orientant vers de la baston. Puis qui dit jeu de castagne, dit roster bien évidement. Ainsi, au niveau du casting nous aurons droit à du Persona 3 et 4, avec P4 Main (Izanagi), Chie (Tomoe), Yosuke (Jiraiya) et Aegis (Athena) étant déjà confirmés.
Et enfin pour ne rien faire à moitié, dans le staff nous aurons Kazuhisa Wada aux commandes (lead designer de Persona 3 et 4), accompagné de Katsura Hashino (producteur et directeur de Persona 3 et 4), de Takumi Iguchiya (directeur et lead programmer de Blazblue), de Toshimichi Mori (producteur et créateur de BlazBlue), ainsi que Shoji Meguro qui se chargera de la bande-son.
D’ailleurs dans ces quelques pages du Famitsu, Toshimichi Mori reconnait qu’il fut stupéfait lorsque Atlus leur proposa de travailler sur un opus de leur série phare, et en plus à la sauce versus fighting ! Chose auquel personne n’aurait jamais songé. Quoi qu’il en soit, d’après les dires du bonhomme, l’équipe de BlazBlue compterait dans ses rangs bon nombre de fans de la série Persona, et qu’ils ne pouvaient donc qu’accepter cette offre !
Les modes de jeu qui seront disponibles : 
  • Arcade Mode
  • Story Mode
  • Score Attack Mode
  • VS Mode
  • Online Battle 

Persona 4 : The Ultimate In Mayonaka Arena est prévu pour courant Printemps 2012 en Arcade, puis sur PS3 et Xbox 360 durant l’été. Mais en attendant une première vidéo de gameplay, voici la poignée de scans dévoilés ce matin : 

Fondateur de Nipponzilla. Cet amateur de mangas, de japanimation et de jeux vidéo japonais n'a peur de rien, et surtout pas de s'intéresser aux œuvres les plus méconnues... au risque de tomber régulièrement sur de belles bouses.