Connect with us

Actualité Cinéma

Le studio A-1 Pictures annonce Seven Deadly Sins : Prisoners of the Sky

Dakus

Published

on

Suivez toute l'actu de Seven Deadly Sins : Prisoners of the Sky sur Nipponzilla, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Une nouvelle adaptation de Seven Deadly Sins a été annoncée.

À l’œuvre en ce moment sur la saison 2 de Seven Deadly Sins, le studio A-1 Pictures travaille également sur un film d’animation intitulé Seven Deadly Sins : Prisoners of the Sky ! Il sera réalisé par Yasuhito Nishikata (Killing Bites) sous la direction de Noriyuki Abe (The Heroic Legend of Arslan), le scénario sera adapté par Makoto Uezu (The Heroic Legend of Arslan), et Keigo Sasaki (Seven Deadly Sins) occupera les postes de character designer et directeur de l’animation. Sa sortie est prévue le 18 août 2018 dans les salles de cinéma japonaises.

Le mangaka Nakaba Suzuki a indiqué que l’objectif du film est de présenter Meliodas et Elizabeth sous différents aspects et qu’un drôle de nom apparaitra si vous lisez le manga, mais qu’il est tout à fait possible d’aller le voir sans connaitre l’œuvre originale.

Le tome 25 de Seven Deadly Sins est disponible depuis le 7 février 2018 chez Pika Édition.

Résumé

« Il y a dix ans, un groupe de mercenaires appelé les Seven Deadly Sins s’est rebellé contre les Chevaliers Sacrés, la garde du royaume… Depuis, ils ont disparu et personne ne sait ce qu’ils sont devenus. Un beau jour, une mystérieuse jeune fille s’écroule dans la taverne de Meliodas, un garçon enjoué qui parcourt le monde en compagnie de son cochon loquace. Cette jeune fille n’est autre que la princesse Elizabeth qui désire ardemment retrouver les Seven Deadly Sins. En effet, ce sont les seuls à même de lutter contre les Chevaliers Sacrés, qui ont fait prisonnier le roi et qui asservissent toute la population du royaume ! Très vite, elle va découvrir que Meliodas n’est pas un simple patron de taverne mais un guerrier à la puissance exceptionnelle… »

Source : Natalie

Fondateur de Nipponzilla. Cet amateur de mangas, de japanimation et de jeux vidéo japonais n'a peur de rien, et surtout pas de s'intéresser aux œuvres les plus méconnues... au risque de tomber régulièrement sur de belles bouses.