S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Kitaumi Tsuna
Scénariste : Satô Tsutomu , Hayashi Fumino
Éditeur : Ototo Manga
Collection : Shonen
Genre : Science-Fiction, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 145 pages
Sortie : 13 mars 2020
Prix : 6,99€
Statut de la série : Terminée en 4 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Sayaka veut changer les choses au Premier Lycée : elle veut abolir les discriminations entre les clubs et entre les étudiants, c’est-à-dire entre les « Fleurs » et les « Graines ». Tatsuya a bien compris que derrière ces revendications, se cache une organisation extrémiste. Ces tensions ne touchent pas que les élèves et des personnes extérieurs à l’école se mêlent aux étudiants. Le Premier Lycée s’enflamme…

Notre critique

Au-delà des problèmes entre « Fleurs » et « Graines », Tatsuya doit gérer un problème plus vaste : une organisation d’anti-magie du nom de « Blanche » à infiltrée l’école et recrute des adeptes parmi les élèves. Ces derniers ne sont pas opposés à la magie, mais à la discrimination qui en découle. Ils veulent l’égalité pour tous, sur tous les niveaux. Et pour ce faire, ils n’hésitent pas à recruter dans toutes les strates de la société, et même parmi les jeunes. Ils profitent du débat organisé par le conseil des élèves pour investir le Premier Lycée et attaquer les centres névralgiques de l’école : la bibliothèque et les laboratoires. Et ils ne le font pas dans la dentelle : utilisation de gaz lacrymogène et de grenades incendiaires. Tatsuya, accompagné de Miyuki et de ses amis, va tenter d’arrêter le mouvement.

Dans ce tome, on découvre que la présidente du conseil des élèves est assez ouverte d’esprit : elle accepte de discuter avec les étudiants dissidents et elle propose même un débat publique. Elle semble déterminée à faire bouger les choses, mais pas n’importe comment. Certains personnages se révèlent plus forts que prévus, surtout parmi les « Graines », alors que leurs résultats scolaires ne sont pas très élevés. La relation entre Tatsuya et sa sœur est toujours aussi ambiguë, et on se pose pas mal de questions concernant cette étrange relation, pas très fraternelle, qu’ils ont. On n’en sait pas beaucoup plus sur l’étrange secret que cache Tatsuya et sur ces capacités qu’il cache aux autres. Mais on voit bien qu’il craint fortement d’être découvert. Le prochain tome, si il explique toutes ces interrogations concernant le frère et la sœur, leur terrible secret et l’organisation Blanche, sera dense… car dans ce troisième volume, presque tout le scénario tourne autour des revendications des étudiants et de la mise en place de ce projet.

Le dessin est classique, les personnages se ressemblent parfois, et le décor est assez épuré. On a un trait fin, léger et aéré, mais avec pas mal de lignes de mouvements, qui n’alourdissent en rien le dessin. Sur la jaquette, on retrouve Tatsuya avec une camarade, Erika, au regard aussi flamboyant que ses cheveux et son caractère.

Notre critique du tome 3 de The Irregular at Magic High School – Enrôlement

En résumé, une série avec peu d'originalité, qui avance lentement, avec des personnages au chara-design classique, mais qui peut vous faire passer un agréable moment lecture, si vous êtes adepte de ce genre de série. Espérons que la fin nous offrira un peu d'originalité!

Scénario75%
Dessin75%
Édition90%
Originalité75%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • De l'action!
  • Une façon d'aborder l'extrémisme
  • Le mystère autour de Tatsuya
On a moins aimé
  • Scénario classique
  • La relation étrange entre Tatsuya et Miyuki
75%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.