S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Harukawa 35
Scénariste : Kafka Asagiri
Éditeur : Ototo
Collection : Seinen
Genre : Drame, Science-Fiction, Baston
Public : Averti
Contenu : 192 pages
Sortie : 8 décembre 2017
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« La Mafia a décidé de prendre l’avantage dans cette guerre qui s’annonce avec la Guilde et l’Agence des détectives Armés. Tandis qu’Akutagawa donne une leçon sanglante d’humilité à deux serviteurs de la Guilde, un autre membre de la Mafia portuaire tend un piège aux deux parties, renseignant la Guilde sur la planque des deux rares personnes de l’Agence à être dépourvues de pouvoir et annonçant aux détectives que la prise d’otage de leurs amies est imminente ! Il n’en faut pas plus pour que le directeur envoie à la rescousse deux de ses meilleurs éléments, Kunikida et Tanizaki… »

Notre critique

Action non-stop, voilà ce qui nous attend dans ce tome 6 de Bungô Stray Dogs ! Ça frappe, ça saigne, ça massacre à grands coups de magie, de pouvoir des mots, des arbres, du sang, de l’ombre, des cartes et autres tours fabuleux qui ponctuent chaque coup et font que ce volume est impossible à lâcher avant la dernière page.

Le grand retour d’Akutagawa est flamboyant, n’en déplaise à ses deux adversaires qui n’en reviennent pas. Ils déploient certes une sacrée palette de magie mais rien ne peut arrêter ce super méchant dont la force n’a d’égale que sa volonté de vaincre. On devine grâce à un mini flash-back que son affrontement encore récent avec notre petit héros Atsushi lui a laissé plus que des cicatrices physiques. Il devient de plus en plus clair que ces deux personnages sont aux antipodes et que leur duo est né pour s’affronter encore et encore !

Mais pour le moment, Akutagawa se refait une santé de guerrier avec un menu fretin qui se démène et lui inflige quelques déconvenues. Même si cela ne sert pas à grand-chose, ils nous offrent du beau spectacle !

Vient ensuite la seconde phase d’attaque menée par la Mafia qui aime jouer les hypocrites et amener ses adversaires à s’entretuer, lui laissant ainsi le champ libre. Heureusement, le génie de Rampo pour déceler les véritables intentions derrières les paroles venimeuses de l’ancien compère de Danzai, Nakahara. La suite nous présente la secrétaire Kirako qui, avec Naomi la sœur de Tanizaki, se cache dans une planque qui aurait dû rester secrète. Face à elles, deux drôles d’énergumènes de la Guilde, aux pouvoirs étranges et impressionnants, qui vont mettre à mal un Kunikida pourtant si certain de sa force. Cet affrontement pour la protection de leurs amies met d’ailleurs en valeur le pouvoir de Kunikida qui, pour le moment, montrait surtout une belle maîtrise des arts martiaux. Tanizaki prouve lui aussi qu’il est un membre efficace des détectives et ses tours de passe-passe exécutés au moment opportun sauvent la situation. Suspense et action, rien de mieux pour faire de ce volume un très bon épisode de la série. S’y ajoutent des extras qui permettent de mieux découvrir l’univers de la saga et ses protagonistes.

La mise en scène est parfaitement calibrée pour mettre en avant les capacités de chacun, leurs motivations, ce qui les oppose ou au contraire les rapproche même s’ils sont dans des camps opposés. La finesse du trait d’Harukawa 35 souligne les mouvements comme les visages, insiste sur la psychologie de ces combattants féroces au cœur noir ou trop grand pour ne pas paraître faible à leurs adversaires. Du très bon manga !

Notre critique du tome 6 de Bungô Stray Dogs

L’affrontement est proche mais la Mafia avance ses pions et entend bien avoir des points d’avance en poussant la Guilde et les Détectives Armés à s’entretuer…

Scénario95%
Dessin95%
Edition97%
Originalité95%
Mise en scène97%
Intérêt sur la durée98%
On a aimé :
  • Tous les personnages sont mis en valeur
  • Action non-stop
  • Pouvoirs de chacun impressionnants !
On a moins aimé :
  • Le classique affrontement entre factions
96%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.