S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Toru Naomura
Scénariste : Homura Kawamoto
Éditeur : Soleil Manga
Collection : Seinen
Genre : Psychologique
Public : + 14 ans
Contenu : 255 pages
Sortie : 27 juin 2018
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

AcheterSite officiel

Résumé

La folie de Yumeko commence à attirer Kirari Momobami. Pour la secrétaire Sayaka Igarashi, c’est un affront insupportable. Très à-cheval sur les règles, elle provoque alors Yumeko pour une partie. Par  fidélité envers Kirari. Une nouvelle ère semble débuter à l’école. Nos séduisantes jeunes filles poursuivent leurs affrontements hors de toute logique.

Notre critique

Dans ce 6ème tome de Gambling School, on retrouve notre chère Yumeko Jabami, toujours aussi déterminée à jouer et bouleverser l’ordre établi à l’école Hyakkaô.

Après avoir affronté plusieurs membres du conseil des élèves dans des jeux de cartes divers, elle est confrontée à Sayaka Igarashi, la secrétaire du dit conseil. Cette partie est très différente de celles qu’elle a déjà remportées puisque cette fois-ci, elle joue gros. En effet, à l’issue du duel, la perdante dira adieu à ce qu’elle a de plus cher : Yumeko n’aura donc plus le droit de jouer. Nous disions donc « gros » car, même si l’on conçoit tout à fait l’addiction vicieuse de notre héroïne, le manga reste extrême dans sa démesure. Tout y est présenté avec une intensité exacerbée : l’importance du jeu, la personnalité de chacun et les relations que les uns entretiennent avec les autres. Celles-ci sont effectivement empruntes d’une ambigüité apparente. On distingue difficilement la frontière entre amitié et amour, admiration et attirance ou encore provocation et flirt. C’est notamment ce que nous inspire la relation entre Kirari, la présidente du conseil, et Sayaka, sa secrétaire. Dans ce volume, les auteurs nous offrent d’ailleurs des moments pleins d’émotions – presque niais même – entre les deux protagonistes. On apprécie ces scènes qui atténuent le côté cartésien et pervers de cette école et de ses membres.

Par ailleurs, pour revenir au thème principal du récit, on trouve fascinant l’aisance avec laquelle le duo d’auteurs parvient encore à nous captiver après 5 tomes. Rappelons que l’histoire se déroule dans un lieu fermé et tourne principalement autour des jeux. Dans cet épisode-ci, on s’éloigne des cartes pour découvrir une structure originale imaginée de toutes pièces par la présente du conseil. Ce qui rend ce manga d’autant plus captivant, c’est que Toru Naomura et Homura Kawamoto s’allient pour nous expliquer au mieux les règles des jeux et les méthodes de triche utilisées par les étudiants. On comprend donc très vite ce qui se trame et on ne se sent pas exclus. Ici cependant, les nombreux dessins ne nous permettent pas de comprendre tout le système mis en place par Kirari. On a beau lire et tourner les pages dans tous les sens, on reste perdus. Cela ne nous empêche pas de poursuivre – et d’apprécier – notre lecture malgré tout !

Finalement, on se laisse toujours autant impressionnés par les dessins. Le manga parvient à jongler entre beauté et laideur selon la situation et le comportement du personnage. Les gros plans sur les visages décomposés et les yeux exorbités de Sayaka expriment tout à fait son désespoir et ont le don de nous mettre mal à l’aise. Bref, encore un tome qui nous séduit à tous les niveaux !

Notre critique du tome 6 de Gambling School

En alliant rationalité et émotion, Toru Naomura et Homura Kawamoto nous offre un 6ème tome plein d'originalité avec un design bouleversant! On attend de découvrir les nouvelles folies de Yumeko avec beaucoup d'impatience...

Scénario75%
Dessin85%
Édition75%
Originalité85%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • L'originalité et le renouvellement du scénario
  • Les dessins
  • L'explication du jeu
On a moins aimé
  • La complexité du jeu
82%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.