S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Titre Original : Zetman
Diffusion : 2012
Studio : TMS
Genre : Action
Auteur : Katsura Masakazu
Format : 13 épisodes
Durée : 25 mins

Adaptation de l’œuvre de Katsura Masakazu, Zetman est un anime qui retrace sur treize épisodes les premiers tomes du manga. L’histoire est centrée autour d’un trio de personnages : Jin, Kôga et Konoha. Kôga et Konoha sont les futurs héritiers de la richissime famille Amagi, tandis que Jin est un « vagabond » qui vit en compagnie de son grand-père et d’autres sans-abris. Donc socialement tout les oppose, tout sauf leur raison de vivre qui est de venir en aide aux autres. Notre petit groupe de justiciers parcourt donc les rues en quête de bonnes actions à accomplir, de personnes à aider, de criminels à attraper. On suit ainsi leur évolution sur plusieurs années. On les voit grandir, évoluer. Mais derrière ce quotidien se cache une sombre réalité. 
De plus en plus de créatures mi-humaines mi-monstres s’éveillent et commencent à tuer des humains sans raison. Ses créatures se nomment les evols, et sont nées d’expériences faites par la société Amagi dans le but de s’enrichir, mais cela a évidemment mal tourné. Ses montres se sont enfuit et une solution dû être trouvée, c’est ainsi que le Zetman vu le jour. Ce fameux Zetman est en fait un jeune enfant créé artificiellement, et disposant de pouvoirs cachés phénoménales. Mais une nouvelle fois cela ne se déroula pas comme prévu ! L’un des membres du projet décida de s’enfuir avec le jeune enfant afin de le protéger, et on ne les revit plus jamais. Depuis ce jour la société Amagi est donc à la recherche du Zetman, ce qui équivaut à chercher une aiguille dans une botte de foin, mais ils disposent malgré tout d’un indice leur permettant d’identifier l’enfant : un énorme anneau disposé sur le dessus de sa main droite. Et vous l’avez sans doute deviné, cet enfant c’est Jin ! Mais Kôga et Konoha ignorent que leur ami est la personne que recherche leur grand-père depuis tant d’années.

Comme vous le savez probablement, les avis sont souvent partagé concernant la qualité des adaptations de mangas en anime. Problèmes de censure, éléments clés qui passent à la trappe, fins alternatives, etc. Bref, la déception est souvent au rendez-vous. Je vous donnerais donc un avis relativement neutre car je n’ai pas lu le manga, mais je me suis quand même tout renseigné afin de remonter les quelques éléments bons à savoir avant de se lancer. 

Déjà la première chose qui frappe, mais dans le bon sens du terme, c’est la qualité de l’animation. Ça en jette, l’animation est fluide, chaque épisode nous donne envie de connaitre absolument la suite ! Mais petit soucis, l’anime fait plus office de maxi-résumé. Car rien qu’en un épisode de vingt minutes on passe en revue pas moins de deux tomes ! On s’attarde quelques instant sur l’histoire de nos trois héros, puis tout ce qui est à coté est zappé. Si vous cherchiez dans l’anime une sorte d’alternative au manga, mais tout aussi riche, vous pouvez alors passer votre chemin. Non, ici il n’est question que de reprendre les éléments et évènements principaux. Mais vu qu’il s’agit d’un anime de treize épisodes et que le manga en est déjà à son seizième tome, il fallait évidemment s’en douter. 
Autre-chose à savoir, c’est que l’histoire ne semble pas être très fidèle à l’œuvre originale. Comme je l’ai signalé plus tôt, je n’ai pas lu le manga, mais il semblerait que rien que la scène de la mort du grand-père de Jin est très différente de celle du manga. Pourtant nous ne sommes qu’au premier épisode ! On peut donc supposer qu’au fur et à mesure des épisodes ça a continué sur cette lancée, et que la fin de l’anime n’a plus rien à voir avec les évènements survenus dans les derniers tomes. De toute façon le manga n’est pas terminé, donc forcément la fin sera différente.
Sinon globalement on a affaire à un excellent anime mélangeant habillement deux genres assez opposés que sont le manga et le comics. L’histoire tient la route et est très bien rythmée, on ne s’ennuie pas. Chaque épisode passe à une vitesse folle. Malgré cette avancée expéditive dans l’intrigue, on s’attache facilement aux personnages et les sentiments sont très bien retranscrits. Il est même fort probable que vous verserez une petite larme ici et là. En résumé, si vous êtes amateur de comics et que vous cherchez quelque-chose d’un peu différent, si vous souhaitez trouver une alternative au manga tout en sachant que ça restera qu’un bref aperçu de ce que propose le manga, ou encore si vous êtes un fan absolu du manga et que vous n’êtes pas du genre à crier rapidement à l’hérésie, alors cette adaptation est faite pour vous !

A propos de l'auteur

Fondateur de Nipponzilla. Cet amateur de mangas, de japanimation et de jeux vidéo japonais n'a peur de rien, et surtout pas de s'intéresser aux œuvres les plus méconnues... au risque de tomber régulièrement sur de belles bouses.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.