S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Takayoshi Kuroda
Scénariste : Haro Asô
Éditeur : Delcourt/Tonkam
Collection : Shonen
Genre : Aventure
Public : Averti
Contenu : 192 pages
Sortie : 29 novembre 2017
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Le mystère s’épaissit sur l’assassin qui poursuit notre petite équipe, avec la découverte de deux cartes cachées à l’arrière du camping car. Alice Kojima pense alors que le tueur de Yura est parmi eux mais elle ne peut le dire à personne car d’un côté il y a un groupe d’individus à qui elle pense ne pas pouvoir faire confiance et de l’autre côté des innocents qui ne sont même pas au courant du premier meurtre. Elle n’a dès lors plus qu’une seule chose à faire: « Démasquer le coupable toute seule ». Leur chemin reprend alors vers Tokyo mais la route est de plus en plus semée d’embuches, comme si quelqu’un voulait les empêcher d’avancer. La vie en communauté restreinte dans le camping car, commence à échauffer les esprits et nos 8 compagnons se posent de sérieuses questions sur leur carte et sur la présence d’un éventuel « Maître du jeu ».

Notre critique

Ce 2ème tome d’ Alice on Border Road  nous en apprend plus sur les personnages. Leur vraie personnalité est enfin dévoilée, ce qui creuse des écarts entre eux et fait éclater le groupe. Toujours inspiré de l’œuvre de Lewis Caroll, ce tome fait apparaître la folie du monde « dAlice au pays des merveilles » et n’épargne personne, sauf peut-être notre héroïne principale: Alice Kojima.

Dans ce volume, Alice est replacée au centre de l’histoire. Dans le 1er tome, nous faisions connaissance avec les membres à carte mais personne ne se détachait vraiment du lot et Alice dont le nom est sur la couverture n’avait pas encore réellement pris sa place d’héroïne. C’est chose réglée dans ce tome. Elle prend une place plus importante grâce à l’enquête qu’elle va mener et dans sa position de leader qui se rebelle contre la dictature que Hayon veut mettre en place.

Les cartes prennent de nouveau une grande place dans l’histoire. Nous avons une idée de leur utilité grâce au résumé officiel mais le mystère s’épaissit toujours au sujet de ces cartes  dans ce tome et la révélation se fait attendre. Toute l’histoire tourne autour d’elles et sur leur possession mais elles restent pour le moment de simples cartes avec lesquelles chaque membre de l’équipe s’est réveillé.

Tous les personnages sont travaillés et dessinés différemment dans ce 2ème volume laissant apparaître leur véritable personnalité. La folie marque leurs visages de plus en plus et les fait sombrer. Chaque trait est minutieusement détaillé, nous permettant de ressentir cette descente dans les profondeurs de l’esprit humains.

Un fan-service est omniprésent dans le tome. Il y a son utilisé car il permet de faire ressortir le côté pervers et fou de certains personnages.

Les arrière-plans sont très détaillés faisant penser à une photo prise sur le vif plutôt qu’à  un dessin. Rien n’est oublié, nous faisant ressentir la chaleur que subissent nos personnages et l’effort pour dégager les gravas des rails, comme si nous les déplacions avec eux.

Une carte de la région montrant l’avancée de notre équipe est dévoilée en début de tome. Nous pouvons ainsi nous faire une idée sur leur position du début et sur le chemin qu’il leur reste encore à parcourir. L’auteur fait également de petits rappels judicieux du nom des personnages tout au long du tome. Le lecteur est ainsi aidé dans la lecture car il y a beaucoup de noms à retenir et il serait difficile de se rappeler de tous.

Notre critique du tome 2 de Alice on Border Road

En bref, Alice on Border Road nous entraine dans les profondeurs de la folie humaine en nous emmenant sur la route vers Tokyo et ses paysages très détaillés et réalistes, qui nous donnent l'impression de vivre l'aventure avec nos 8 compagnons. Le mystère s'épaissit sur ce monde post-apocalyptique où tout est encore à découvrir.

Scénario76%
Dessins88%
Éditions82%
Originalité71%
Mise en scène82%
Intérêt sur la durée91%
On a aimé
  • Arrière-plans très détaillés
  • Carte représentant l'avancée des personnages
  • Répétition régulière des noms de nos héros
On a moins aimé
  • Rythme lent
82%Suspens garanti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.