S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Actu Manga, Manga, Taifu Comics, Yaoi, Konshoku Melancholic,

Désireuses de faire découvrir une nouvelle vague de jeunes auteures de Yaoi talentueuses, les éditions Taifu Comics sont fières d’annoncer l’arrivée de Yuki Ringo dans leur catalogue.
Publiée depuis 2013 au Japon, la mangaka aura l’occasion de nous faire découvrir son univers, empreint de délicatesse et de poésie, dès le 24 mars 2016 avec Konshoku Melancholic. Les fans du remarquable Seven Days y retrouveront un manga de style très proche.
Depuis la publication en 2013 de ce one shot qui a lancé sa carrière professionnelle, Yuki Ringo est devenue une auteure très demandée et appréciée pour la douceur de ses récits.
La même année, elle travaille sur trois autres titres, dont deux édités par des maisons d’édition différentes.
C’est en 2015, grâce aux Chil-Chil BL Awards, que son talent, déjà reconnu, fut récompensé avec son titre Tamayura.
Publié en 2013, ce ont shot a été nommé dans deux catégories : Meilleurs Mangas BL où il obtint la 8ème place et Meilleurs Mangas BL tristes où il prit la 2ème place.
Dans Konshoku Melancholic, une œuvre d’une grande sensibilité, Yuki Ringo nous livre une œuvre poignante et réaliste dont la lecture ne peut se faire sans ressentir quelques frissons !
Au contraire de nombreux one shots, la mangaka prend le temps de faire évoluer son récit et se concentre sur la psychologie de ses personnages. Ces deux éléments apportent à ce titre une sensibilité rare qui nous rapproche des protagonistes, et nous permet de suivre, pas à pas, leur évolution.
Ainsi, Yuki Ringo offre aux lecteurs une œuvre intense qui les en son cœur.

Une capacité à nous transporter aux
côtés de ses personnages que la mangaka maîtrise également grâce à un
style graphique très doux et expressif !

Mangaka ou peintre ? Yuki Ringo est une artiste au style très personnel !

Que ça soit dans Konshoku Melancholic ou dans ses autres œuvres, elle a
le talent d’offrir à ses lecteurs des récits où les dessins se suffisent
à eux-mêmes !
Tel un peintre, la mangaka arrive à nous faire ressentir l’atmosphère de
ses titres grâce à son style graphique délicat et expressif, qui
retranscrit à merveille les émotions de ses personnages.

Ce
style, on le retrouve également dans sa façon de coucher ses décors sur
sa « toile », point de cases surchargées, chaque élément est là pour
transmettre une émotion et apporter une touche de réalisme !
Ainsi, grâce à ses talents d’illustratrice, Yuki Ringo « donne vie » à
ses protagonistes… à ses œuvres et apporte une dimension bouleversante à
la lecture de celles-ci.
Dès
le jeudi 24 mars 2016, découvrez l’univers Yuki Ringo avec la sortie
française de sa toute première œuvre, Konshoku Melancholic.
« Souffrant
d’un complexe d’infériorité, Miyashita est un lycéen passionné par la
peinture qui passe ses journées isolé dans la salle d’art pour y
peindre. Intrigué par ce dernier, Nishimura, un lycéen au caractère
enjoué, décide de pénétrer dans son antre pour apprendre à le connaître
et l’aider à s’ouvrir au monde, petit à petit.
»

Actu Manga, Manga, Taifu Comics, Yaoi, Konshoku Melancholic,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.