S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Sachimo
Scénariste : Sachimo
Éditeur : Boy’s Love IDP
Collection : Hana Collection
Genre : Yaoi
Public : + 16 ans
Contenu : 160 pages
Sortie : 17 juillet et 2 septembre 2019
Prix : 7,95€
Statut de la série : En cours

Acheter Site officiel

Résumé

« Shige Ôsawa et Shin Washimiya (noms de scène) sont tous deux acteurs. L’un, beau et plein d’assurance, est adulé pour ses rôles de princes charmants, tandis que l’autre est dédaigné à cause de ses rôles de méchants, de ses regards sombres et de son côté taciturne. Personne ne sait que les deux hommes se connaissent depuis longtemps, sont en couple et vivent ensemble ; mais la situation reste vivable, tant qu’ils restent plus ou moins incognitos. Mais lorsqu’au cours d’une émission de variété, Shin montre au reste du monde qu’il est lui aussi capable de sourire, toute l’attention du public se focalise brutalement sur lui, et les choses deviennent subitement très compliquées pour notre couple… »

Notre critique

Après Flaver et Yes, my Destiny, l’éditeur Boy’s Love IDP continue dans sa lancée en sortant, cet été, deux nouveaux mangas de l’auteure Sachimo, dont une série en plusieurs tomes : Black or White. Tandis que le titre est toujours en cours de publication au Japon, IDP nous gâte en sortant déjà le deuxième tome en septembre. Il faudra toutefois se montrer patient pour la suite, puisque le tome 3 n’est à ce jour pas encore disponible au Japon.

Mais commençons déjà par nous intéresser aux deux premiers tomes ! L’histoire met en scène deux protagonistes adultes dans un contexte réaliste et plutôt sérieux. Tous deux exercent la profession d’acteurs, encore en début de carrière, tout en menant une vie de couple dans le secret le plus total. Alors que Shige tire sa popularité d’une allure et un comportement dignes d’un prince charmant, Shin, lui, se spécialise plutôt dans les rôles d’antagonistes et a tendance à effrayer les gens malgré lui. Pourtant, leur personnalité véritable est à l’opposée de celle qu’ils affichent dans leur métier ; Shin est en fait quelqu’un de très timide et attentionné, tandis que Shige cache un côté assez sombre et égoïste.

On comprend très vite en entament la lecture qu’il ne va pas s’agir d’une romance très simple, car leur couple déjà existant fait d’ores et déjà face à de nombreuses difficultés qui vont ne faire qu’augmenter au fil des chapitres. Premièrement, bien qu’ils se côtoient depuis plusieurs années et vivent ensemble en tant que couple, les choses ne se passent pas comme ils le souhaiteraient au lit. On apprend ainsi qu’une précédente tentative infructueuse d’aller « jusqu’au bout » les bloque tous les deux, Shin n’étant pas à l’aise mais se sentant coupable de ne pas donner à Shige ce qu’il voudrait, et Shige n’osant plus rien faire de peur que cela ne plaise pas à Shin.

Mais alors que ce problème jette déjà un froid dans leur couple, il est vite rejoint par une autre situation épineuse, car Shin, lors d’une interview où il montre un sourire éclatant, voit subitement sa côte de popularité grimper en flèche. Suite à ça, maintenir leur vie de couple secrète alors que tous deux commencent à être des acteurs connus semble bien sûr de plus en plus compromis. On ressent ainsi une certaine distance entre les deux personnages tout au long de l’histoire, notamment par leur manque de communication. Chacun peine à parler de ce qui le tracasse à l’autre de peur d’être rejeté, et leur relation en pâtit forcément. Malgré un amour qui semble sincère et fort, l’ambiance est donc généralement plutôt sombre, voire triste.

Le titre Black or White pourrait être lié à ces deux personnages radicalement opposés, et on sent que l’auteure joue avec cette dualité. Shin est souvent représenté en noir – cheveux et vêtements – tandis que Shige tire plutôt sur le blanc. Le décalage entre leur personnalité dans leur vie quotidienne et celle qu’ils affichent en tant qu’acteurs rappelle également cette idée de noir ou de blanc, et les personnages eux-mêmes semblent penser qu’ils appartiennent – et doivent appartenir – à l’une ou l’autre de ces catégories. Si Shin est un peu plus naïf dans sa manière de penser, Shige semble particulièrement travaillé par cette idée. Alors qu’il donne l’impression extérieure d’un prince « immaculé » et sans défaut, il est tourmenté par le sentiment d’avoir beaucoup de noirceur en lui : jalousie, bestialité, désir possessif… Il est même convaincu qu’il risque de « souiller » Shin, qu’il voit comme quelqu’un à l’opposé de lui, pur et innocent.

En bref : il ne faut pas s’attendre ici à une romance légère et joyeuse, mais plutôt à quelque chose de complexe qui nécessitera plusieurs tomes pour dénouer les différents problèmes peu à peu et évoluer vers une relation plus saine. Cette complexité risque malheureusement d’être assez pénible pour un lecteur qui s’attendrait à un développement plus rapide et plus heureux. Les scènes de sexe, par exemple, sont rendues difficilement appréciables à lire puisqu’elles sont associées à beaucoup de douleur physique pour Shin et de culpabilité pour Shige.

Enfin, pour ce qui est du dessin, on reconnaît le style de Sachimo, avec des personnages aux yeux et au nez très allongés et des visages assez similaires les uns aux autres, et une simplicité dans les décors, vêtements et arrière-plans qui pourront soit plaire par leur sobriété qui colle bien au sérieux de l’histoire, soit ennuyer par leur manque de dynamisme.

Notre critique des tomes 1 et 2 de Black or White

Un titre intéressant qui présente une romance complexe entre adultes, parsemée de difficultés. À conseiller plutôt aux lecteurs qui aiment les histoires plus sérieuses et compliquées.

Scénario70%
Dessin65%
Edition90%
Originalité75%
Mise en scène70%
Intérêt sur la durée65%
On a aimé
  • Les jeux avec le noir et le blanc
  • Une histoire d'amour pas forcément parfaite
  • Et du coup réaliste
On a moins aimé
  • Le schéma uke/seme tout de même présent
  • Pas très joyeux
65%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.