S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Keitarô Takahashi
Scénariste : Keitarô Takahashi
Éditeur : Meian
Collection : Shonen
Genre : Action, Aventure
Public : + 14 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 6 août 2019
Prix : 6,95€
Statut : Terminé en 11 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Jonah, jeune enfant-soldat ne supporte pas les armes ainsi que ceux qui les utilisent et ceux qui les fabriquent. Pourtant, sa survie dépend d’elles, à tel point qu’il finit par rejoindre la milice privée de Koko Hekmatyar, une vendeuse d’armes au caractère atypique et enjoué. Accompagnés de soldats tous plus singuliers les uns que les autres, ils vont parcourir le monde et devoir faire face à des ennemis inattendus. Entre les mordus de guerre, la jeune femme amoureuse de sa patronne ou encore un enfant qui tue de sang-froid, Jormungand est un sacré mélange ! Un mélange plaisant à suivre tout autour du globe. Petit à petit, vous découvrirez les origines du mal, ce monde corrompu que l’auteur nous dévoile avec subtilité au fil des pages. »

Notre critique

Alors que les fans francophones n’avaient jusqu’à présent pu découvrir Jormungand que par son adaptation animée licenciée chez Dybex, les éditions Meian nous ont fait la surprise cet été de commencer la publication en France du manga. Ce sont ainsi les deux premiers des onze tomes que compte la série au total qui sont déjà disponibles à l’achat.

On découvre ici l’histoire d’un jeune garçon, Jonah, un enfant-soldat qui déteste les armes. Celui-ci va pourtant rejoindre un groupe de marchands d’armes mené par une jeune femme des plus excentriques, Koko Hekmatyar. Comment il en est venu à les rejoindre et quelle était sa vie avant cela, ces premiers tomes ne nous l’apprennent pas, et on est à la place embarqués dans le feu de l’action en suivant Koko et sa troupe de joyeux lurons dans leurs voyages et missions pour le moins mouvementées.

En effet, le métier de marchand d’arme n’est de toute évidence pas des plus sûrs, comme nous l’apprend le premier chapitre qui commence sur une course-poursuite en voiture évoluant vite en fusillade. S’ensuivent d’autres missions tout aussi périlleuses dans des pays frappés par la guerre et les tensions politiques, durant lesquelles on découvre peu à peu les personnages de l’histoire. Koko s’impose par son caractère ambitieux et déterminé : elle ne recule devant rien, souriant face au danger et suivant uniquement son instinct, allant jusqu’à se comporter en petite fille capricieuse par moments. Elle et sa bande semblent former un groupe assez soudé, chaque membre étant plutôt différent des autres mais tous agissant ensemble sans remettre en question les lubies de Koko. Le petit Jonah s’intègre assez vite au groupe, traité par tous en petit nouveau auquel il faut apprendre les ficelles.

Difficile bien sûr de ne pas vite s’attacher à Jonah, ce garçon qui ne parle pas beaucoup et exécute les ordres sans broncher, éliminant ses cibles avec le calme et la précision que l’on pourrait attendre d’un « enfant-soldat ». Mais il reste évidemment un enfant, et à force de trainer avec cette bande assez originale, il se surprend à rire et à s’amuser. Bien sûr, on se pose plein de questions sur ses motivations, lui qui affirme haïr les armes mais tue sans état d’âme, et sur la direction que son histoire va prendre aux côtés de Koko, qui elle aussi semble agir selon certaines convictions.

Toutefois, il s’agit ici du premier manga relié de l’auteur et, malgré une trame et des personnages intéressants, cela se sent. On se sent un peu brusqués dans un contexte pas très bien expliqué, assistant aux missions des personnages sans réellement en comprendre les enjeux et en suivant une action souvent exécutée de manière assez floue, qui fait qu’il n’est pas toujours évident de comprendre ce qui se passe. Les expressions faciales des personnages ne sont par ailleurs pas faciles à lire, même si l’on apprécie les petites mimiques de Jonah et Koko dans les passages plus humoristiques.

Le deuxième volume se veut encore plus mouvementé que le premier avec l’apparition de plusieurs adversaires et ennemis potentiels, mais il faudra certainement attendre les tomes suivant pour obtenir les réponses aux questions que l’on se pose et pour savoir quelle direction prendra l’histoire après cela. Les personnages et le scénario semblent certainement prometteurs, mais avec une histoire si ambitieuse, les risques que la suite ne soit pas à la hauteur sont également assez conséquents. À voir donc avec les prochains tomes !

Notre critique des tomes 1 et 2 de Jormungand

Un scénario sérieux et des personnages excentriques dans un ensemble un peu maladroit, mais qui pourrait avoir du potentiel.

Scénario75%
Dessin60%
Edition90%
Originalité85%
Mise en scène55%
Intérêt sur la durée75%
On a aimé
  • Le sujet de l'histoire plutôt intéressant
  • Les personnages excentriques et unis
On a moins aimé
  • Des dessin et une narration un peu maladroits
  • Le contexte pas toujours très clair
70%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.