S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kentarô Satô
Scénariste : Kentarô Satô
Éditeur : Akata
Collection : M
Genre : Shonen, Drame, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 25 juin et 8 octobre 2015
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Aya Asagiri est une jeune fille malheureuse, harcelée au collège, frappée chez elle où l’attend tous les soirs un grand frère violent… Mais une nuit, alors qu’elle pense à se suicider, son ordinateur se connecte à un mystérieux site web, sur lequel un étrange personnage lui annonce qu’elle a été choisie pour devenir une Magical Girl ! Armée de sa baguette magique, elle va maintenant devoir choisir entre pardonner ou punir ceux qui lui ont fait du mal !! »

Notre critique

Si la popularité des Magical Girls n’est plus à prouver, les histoires mettant en scène ces jeunes filles aux pouvoirs magiques de façon sinistre et tragique commencent également à avoir un grand succès. Prenez des jeunes filles mignonnes et fragiles, rajoutez des pouvoirs incroyables avec une lourde contrepartie, des meurtres sanglants et une pincée d’apocalypse, et vous posséderez tous les ingrédients pour une formule réussie. Après Magical girl of the end, Kentarô Satô nous livre ainsi une nouvelle série fantastique et sombre avec Magical Girl Site, qui a eu droit l’année dernière à une adaptation en anime.

Notre héroïne s’appelle Aya Asagiri, une collégienne introvertie dont la vie n’est qu’une suite de malheurs. Torturée par des filles de sa classe et frappée par son grand-frère chez elle, elle ne pense chaque jour qu’à se donner la mort. C’est alors que son ordinateur affiche une page d’un étrange site web, le « Magical Girl Site », qui lui annonce que les malheurs qui l’ont frappée lui ont donné le droit de devenir une Magical Girl. Le lendemain, elle trouve une « baguette » en forme de revolver dans son casier…

Malheureusement pour la petite Aya, les pouvoirs qu’elle obtient ne la libéreront pas de sa vie tragique, et c’est même un destin plus sombre encore qui l’attend à présent. À chaque fois qu’elle utilisera ses pouvoirs de Magical Girl, elle verra en effet son espérance de vie diminuer ; de plus, sa vie est désormais menacée par une chasseuse de Magical Girls qui assassine les jeunes filles dans le but de leur dérober leur baguette… Pour couronner le tout, sur le Magical Girl Site, un compte à rebours semble annoncer quelque chose de terrible pour l’humanité. Ce cadeau empoisonné fait à Aya va ainsi l’entraîner dans une suite de combats pour sa survie et de dilemmes moraux auxquels elle devra faire face. Par chance, elle se fait rapidement une amie disposant également de pouvoirs et toutes deux vont s’entraider afin d’affronter les nombreux dangers qui les attendent.

Ce sont ainsi à la fois de nombreux mystères et des affrontements violents qui attendront ces fillettes tout au long du récit, dans une ambiance toujours plus pesante et angoissante. Au fil des jours, Aya et son amie Tsuyuno vont tenter de percer les secrets qui entourent le Magical Girl Site, et elles vont rencontrer de nombreuses autres Magical Girls pas toujours très amicales. On s’attache très vite à notre petit duo d’héroïnes aux caractères assez opposés. Aya est une fille très douce et bienveillante, incapable de faire du mal à autrui malgré les horreurs que les gens auront pu lui infliger. Tsuyuno est beaucoup plus pragmatique et n’a que faire du sort des personnes qu’elle juge mauvaises, mais elle est également attentionnée et se comporte en grande sœur envers Aya. L’amitié forte qui se tisse entre elles deux va redonner une raison de vivre à Aya, l’animant d’une détermination nouvelle : celle de protéger et d’aider son amie à tout prix.

De chaque jeune fille de l’histoire se dégage une certaine impression de fragilité, à la fois mentale – en proie aux tourments de l’adolescence et à de grandes tragédies – et physique également de par leur jeune âge et leur apparence assez frêle. Utiliser leurs pouvoirs a un effet immédiatement éreintant sur leur corps ; elles perdent d’ailleurs du sang à chaque transformation, et on ressent leur épuisement et leur douleur physique avec beaucoup d’intensité. Le style de dessin renforce cela de manière poignante avec des personnages à l’apparence mignonne, avec de grands yeux innocents et des carrures très enfantines. Ce contraste fort entre l’apparence physique des Magical Girls et la violence extrême qu’elles subissent (ou qu’elles provoquent !) donne un charme très particulier au manga.

Les scènes d’action étant nombreuses dans cette série, ce sont des pages généralement chargées et dynamiques que l’on découvre, avec des décors urbains assez sombres la plupart du temps. La mise en page est très réussie et donne une certaine force aux scènes les plus tragiques ou émouvantes de l’histoire. Beaucoup de passages sanglants nous attendent également mais sans détails excessivement graphiques ou gores, la plupart des actes violents et des horreurs étant sous-entendus ou dissimulés dans l’obscurité des décors.

Au bout du compte, c’est une histoire à la fois très prenante et mystérieuse qui se dévoile à nous dans ces deux premiers tomes, forts en tragédie et en situations périlleuses. On apprend doucement à connaître les protagonistes principaux du récit, rendus particulièrement attachants par la grande empathie que leur passé douloureux éveille en nous, et on tremble déjà en se demandant ce que leur réservera la suite du scénario…

Notre critique des tomes 1 et 2 de Magical Girl Site

Ces deux premiers volumes de Magical Girl Site nous plongent dans une histoire aussi violente que captivante en jouant sur le contraste entre horreur et héroïnes mignonnes. Avec son scénario à suspense dont les mystères commencent à peine à se dévoiler et ses personnages attachants à l’histoire tragique, cette série s’annonce déjà très réussie.

Scénario95%
Dessin90%
Edition90%
Originalité88%
Mise en scène95%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Le scénario prenant et mystérieux
  • Violence et tragédie bien dosés, sans être excessivement gores
  • Une histoire de Magical Girls sombre comme on les aime
On a moins aimé
  • Néant
93%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.