S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Mizuki Hoshino
Scénariste : Mizuki Hoshino
Éditeur : Kana
Collection : Shojo
Genre : Romance
Public : + 12 ans
Contenu : 168 pages
Sortie : 1er février 2019
Prix : 6,85€
Statut de la série : Terminée en 2 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

Momori est désespérée : toutes ses relations amoureuses se terminent en échecs à peine commencées, et elle est convaincue que la cause est le traumatisme vécu durant son premier amour avec le jeune Eisaku. Alors que c’était lui qui lui avait déclaré sa flamme et qu’il avait l’air timide et très amoureux d’elle, leur relation s’était terminée abruptement au bout d’une semaine sur une phrase très cruelle prononcée par Eisaku. Traumatisée, Momori ne sait comment se défaire de cette « malédiction » qui l’empêche d’avoir une vraie relation depuis, quand soudain elle retombe par hasard sur son ex ! La jeune lycéenne va alors prendre son courage à deux mains et tenter de mettre les choses au clair avec Eisaku afin de tirer un trait sur le passé pour de bon.

Notre critique

Le shôjo Mon Ex est une histoire courte en deux tomes signée Mizuki Hoshino. On y suit l’histoire d’une lycéenne un peu maladroite, Momori, qui enchaîne les désastres amoureux ! En effet, tous ses petits-copains la larguent en moins d’une semaine et toujours pour des raisons complètement stupides, comme de l’algue coincée entre ses dents. La jeune fille est persuadée qu’elle est frappée par une malédiction provoquée par les événements avec son premier amoureux, deux ans auparavant…

En effet, l’histoire avec son ex, Eisaku, la hante depuis ce jour, et pour tirer un trait sur son passé, elle renoue avec le jeune homme pour tenter de comprendre pourquoi il a été si cruel envers elle. On tente alors avec elle, au fil de ces deux tomes, de découvrir la vérité sur ces événements passés, et la tâche se montre assez complexe ! La principale cause étant la personnalité totalement incompréhensible et difficile à suivre d’Eisaku, tantôt garçon timide qui rougit facilement, tantôt charmeur très protecteur, tantôt sale type balançant des atrocités avec un sourire narquois. Mais au fil de l’histoire et à force de persévérance de la part de Momori, on va peu à peu comprendre que la réalité était assez différente de ce qu’elle avait imaginé…

Momori est une héroïne assez classique, un peu timide mais courageuse, mais qui se démarque tout de même par la grande diversité d’expressions faciales qu’elle nous offre tout au long de l’histoire. Chacune de ses réactions est exagérée au possible par le dessin, souvent très caricaturale, ce qui en fait une héroïne très amusante à suivre ! C’est une jeune fille qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, ce qui va faire naître bon nombre de petites disputes assez drôles entre elle et Eisaku notamment.

Pour une histoire en seulement deux tomes, le rythme progresse plutôt bien. On est vite pris dans l’histoire et on a hâte de découvrir les raisons pour lesquelles leur histoire avait si mal terminé, et les personnages qui se dévoilent peu à peu sont sympathiques et attachants. Si bien qu’à la fin de l’histoire, on ne peut s’empêcher d’être un peu déçus qu’il n’y ait pas de troisième tome ! Car même si le scénario ne nous laisse pas en plan à la fin de l’histoire, on aurait tout de même aimé suivre ces personnages un peu plus longtemps et voir où leur relation les mènera.

Le dessin et la mise en page correspondent à ce qu’on attend d’un shôjo ; les décors sont peu nombreux mais l’ensemble n’est pas bâclé et le résultat final est assez plaisant. Les expressions très exagérées des personnages, notamment l’héroïne, sont évidemment un plus qui donnent un charme particulier au manga.

Notre critique des tomes 1 et 2 de Mon Ex

Le manga Mon Ex est une histoire en deux tomes toute mignonne que l’on prend plaisir à lire du début à la fin, avec des personnages attachants et un développement plutôt réussi. Ceux qui cherchent une histoire courte, drôle et sympathique trouveront certainement leur bonheur avec ce titre !

Scénario75%
Dessin75%
Edition95%
Originalité70%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée75%
On a aimé
  • Histoire légère et drôle en deux tomes
  • La personnalité complexe d'Eisaku
  • Les expressions faciales de l'héroïne
On a moins aimé
  • Néant
75%Note Finale

A propos de l'auteur

Fan de mangas, de RPG et d'animation, elle a vu beaucoup trop d'anime dans sa vie pour se souvenir de tous. Ce qui ne l'empêche pas de continuer de regarder tout ce qui a l'air intéressant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.