S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Yasuhisa Hara
Scénariste : Yasuhisa Hara
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique
Public : + 14 ans
Contenu : 206 pages
Sortie : 11 octobre 2018
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Afin de regagner son trône usurpé par son frère, le jeune roi Ei Sei n’a d’autre choix que de former une alliance avec le roi des montagnes. Avec l’aide de ses fidèles alliés, il met en place une stratégie pour reconquérir la capitale, protégée par une immense armée. Shin, lui, est envoyé avec quelques hommes en direction de la salle du trône, mais de puissants ennemis se mettent sur son chemin les uns après les autres. S’il veut pouvoir triompher et réaliser un jour son rêve, Shin devra se surpasser aussi bien mentalement que physiquement face à ces terribles adversaires…

Notre critique

Yasuhisa Hara ne nous laisse pas le temps de souffler avec ces deux volumes de Kingdom qui enchaînent les scènes d’action et les combats féroces. Le jeune roi Ei Sei n’a effectivement pas l’intention de rester en fuite plus longtemps, et il se lance rapidement dans la reconquête de son royaume… un développement qui s’avère quelque peu surprenant ! On aurait pu s’attendre en effet à ce que Sei tente auparavant de lever une armée plus conséquente en cherchant davantage d’alliés. Mais ce passage rapide à l’action n’a rien d’une décision irréfléchie, comme on le découvrira au fil de ces deux tomes à travers la stratégie élaborée par Sei pour s’infiltrer dans la capitale. Une fois de plus, ce personnage pourtant encore très jeune nous éblouit par son incroyable force de caractère, sa maturité et sa détermination sans faille.

C’est donc avec une armée largement inférieure à celle de son usurpateur de frère que Sei se lance dans la reconquête de la capitale. Avec un tel désavantage, on peut s’attendre à de nombreux moments forts et surtout beaucoup de tension durant tout le déroulement de l’attaque, qui occupera la majeure partie de ces deux tomes. Sans surprise, l’ennemi principal est ici Sei Kyou, le petit frère d’Ei Sei, qui se démarque par une cruauté incommensurable et un mépris total pour tous ceux qui ne font pas partie de la noblesse. Bien qu’il s’agisse d’un enfant, son sourire cruel et son comportement égoïste le rendent difficilement appréciable, ce qui en fait un antagoniste idéal pour un début d’histoire.

En revanche, c’est avec grand plaisir que l’on en découvre un peu plus sur le peuple des montagnes, et certains d’entre eux joueront un rôle plus important dans ces chapitres. Leur aspect sauvage et énigmatique les rend particulièrement intéressants, de même que leur style de combat totalement différent de celui des autres protagonistes.

Le tome 4 est en outre l’occasion pour Shin de briller, et il revient sur le devant de la scène puisqu’il sera en première ligne lors des principaux affrontements. Son aptitude naturelle au combat et ses longues années d’entraînement sont visibles, mais aucun de ses combats n’est remporté aisément ; au contraire, les situations désespérées s’enchaînent et la tension ne nous lâche pas une seule seconde ! L’acharnement du héros durant un combat qui semble insurmontable est un élément crucial des mangas d’action, et c’est quelque chose que l’auteur exploite avec beaucoup d’habileté dans Kingdom. Chaque nouveau combat repousse Shin et les autres personnages de l’histoire dans leurs derniers retranchements, et le réalisme du récit rajoute une couche puisque rien ne garantit que tous en réchapperont indemne.

Du côté du dessin rien à redire, les scènes d’action sont toujours aussi spectaculaires et on ressent à merveille toute l’intensité des affrontements et des discours poignants des personnages grâce à une mise en page décidément bien réussie.

Notre critique des tomes 3 et 4 de Kingdom

Les tomes 3 et 4 de Kingdom mettent les combats à l’honneur, puisqu’ils mettent en scène la reconquête de la capitale et l’affrontement contre les responsables de la rébellion. Une avancée du scénario rapide mais pas bâclée, qui fait perdurer la tension présente depuis le début du manga tout en introduisant toujours plus de personnages et d’éléments pour enrichir cette histoire déjà incroyablement prenante.

Scénario95%
Dessin95%
Edition90%
Originalité90%
Mise en scène100%
Intérêt sur la durée100%
On a aimé
  • Aucune baisse d'intensité
  • Les combats spectaculaires mais sans exagération
  • Nouveaux alliés et ennemis très intéressants
On a moins aimé
  • Néant
95%Note Finale

A propos de l'auteur

Fan de mangas, de RPG et d'animation, elle a vu beaucoup trop d'anime dans sa vie pour se souvenir de tous. Ce qui ne l'empêche pas de continuer de regarder tout ce qui a l'air intéressant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.