S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Shirahama Kamome
Scénariste : Shirahama Kamome
Éditeur :
Pika Édition

Collection : Seinen
Genre : Fantastique, Aventure
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 3 avril 2019 et 23 octobre 2019
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

 

Acheter Site Officiel

Résumé

Coco, jeune sorcière en apprentissage, vient soutenir sa camarade Agathe, qui va présenter le deuxième examen du monde des sorciers. En plus d’Agathe, Trice et Ynnis vont également présenter l’examen. Hélas, l’examen ne se passera pas comme prévu : la Confrérie du Capuchon a décidé de s’en mêler. Notre jeune apprentie et ses amis vont devoir se défendre, sans utiliser de sorts interdits…

Notre critique

Coco est une jeune fille qui devient apprentie par accident : en possession d’un grimoire, elle lance un sort qui pétrifie sa mère. Afin de la sauver, elle devient l’apprentie de Keffrey. Elle se retrouve à apprendre la magie en compagnie de 3 autres filles : Agathe, héritière d’une famille réputée, Trice, qui ne veut pratiquer qu’une magie qui lui correspond, et Tétia, pour qui la magie permet d’aider les autres. En compagnie d’Ynnis, elles vont se retrouver confronter à un groupe dissident de sorciers : la Confrérie du Capuchon. Ces derniers ne voient pas la magie sous le même angle et pratique la magie interdite. Que représente Coco pour cette organisation, à première vue très dangereuse ?

Ces deux tomes sont à lire ensembles, car ils reprennent tout l’examen que passent Agathe, Trice et Ynnis. On en apprend plus sur la Confrérie du Capuchon, et on sent que Keffrey cache quelque chose. On découvre aussi que même chez les « bons » sorciers, certains sont peu attentionnés envers leurs disciples. Ce sont deux volumes assez denses, et le scénario avance bien, ce qui ne nous permet pas de vraiment souffler. Malgré leurs maladresses ou leurs mauvais caractères, on s’attache à ces jeunes apprentis sorciers, qui doivent apprendre à faire les bons choix, du moins, les bons choix à leurs yeux. Chaque personnage a ses forces, ses faiblesses, sa personnalité et son passé, et aucun n’est parfait. Comme pour « Divines », du même auteur, on n’est pas dans un monde manichéen : la limite entre le bien et le mal est parfois trouble. Ce qui ajoute à l’intensité de l’histoire.

Beaucoup de détails dans les décors et les personnages, un trait fin et tout en rondeurs, des paysages magnifiques, et, sur les pages qui annoncent les chapitres, une mise en avant d’un des personnages : voici comment on peut résumer le dessin de Shirahama Kamome. On a un travail précis et de qualité, qui nous montre à voir des dessins digne d’une œuvre d’art. Un plaisir pour les yeux ! Dans cette édition classique, nous avons une jaquette blanche, avec un personnage mis en avant devant un décor vertigineux : Trice assise sur une falaise et Tétia devant la mer. Au dos, un décor issu de l’univers de ce manga nous est présenté, en compagnie d’un personnage secondaire : Ynnis et Ysheath.

Notre critique des tomes 4 et 5 de l'Atelier des sorciers

En résumé, un chouette titre, de beaux dessins, un travail de qualité et un scénario intense ! A lire de toute urgence, si ce n’est déjà fait !

Scénario90%
Dessin90%
Édition85%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Un dessin très beau
  • Une histoire originale
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.