S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kousuke Oono
Scénariste : Kousuke Oono
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Humour
Public : + 12 ans
Contenu : 160 pages
Sortie : 5 juillet 2019
Prix : 5,95€ puis 7,45€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Notre homme est un ancien yakuza devenu homme au foyer… Il se faisait appeler « Tatsu, l’immortel » ! Aujourd’hui, il est l’homme idéal : il prépare des bentô à tomber, il repère les meilleurs promotions et il aide même d’anciens collègues (?) dans leur quotidien… Mais malgré son adorable tablier, il ne peut totalement gommer son air patibulaire et son regard de tueur… Pour notre plus grand plaisir ! »

Notre critique

Imaginez un yakuza à l’allure effrayante reconverti… en homme au foyer ! Si l’idée vous fait déjà sourire, alors La voie du tablier est certainement un manga fait pour vous.

Alors qu’il avait une réputation de yakuza impitoyable, surnommé « l’immortel » dans le milieu, Tatsu a décidé de se ranger et vit à présent une vie de modeste homme au foyer. Ses préoccupations au quotidien : veiller à ce que la maison soit propre, ne pas rater les bonnes affaires au supermarché, ou encore garder l’enfant des voisins… le tout avec le plus grand sérieux, bien sûr !

Car il a beau s’être reconverti, Tatsu garde malgré tout un look et une attitude de mafieux. Avec ses lunettes de soleil, sa cicatrice au visage et ses regards à faire froid dans le dos, il n’a déjà pas l’air très commode, mais avec en plus son comportement et son langage typique d’un yakuza, on a affaire à l’exact opposé de l’image d’un citoyen ordinaire. Qu’il s’agisse de nettoyer la maison ou de prendre un cours de cuisine, Tatsu effectue toutes ses tâches comme s’il s’agissait de missions capitales, et il en va de son honneur de les mener à bien ! Ajoutez à ce mélange peu banal : des yakuzas (clichés) qui le reconnaissent et cherchent à s’en prendre à lui, un ancien frère de gang qui l’admire et se met à suivre la voie de l’homme au foyer avec lui, une épouse fan de magical girls, et un chat qui fait vraiment n’importe quoi, et vous devriez pouvoir vous faire une idée de ce qui rend cette histoire si drôle.

Le manga se veut ainsi vraiment humoristique et se découpe en plusieurs petites scènes de la vie de Tatsu. On est principalement ici sur du comique de caractère et de situation, avec un humour très japonais : un personnage va maintenir une expression hyper sérieuse face à une situation complètement absurde, ou bien va au contraire réagir de manière exacerbée face aux actions incompréhensibles d’un autre protagoniste. De fait, les dialogues sont généralement peu nombreux et chaque scène est assez courte, idéal donc pour passer un bon moment à rire sans se prendre la tête. En tout cas, l’effet est là : tout le tome est vraiment pliant !

En plus de ça, on est assez intrigués d’emblée par le personnage de Tatsu, dont on ne sait pas grand-chose à ce stade. Comment en est-il venu à passer du yakuza redoutable à l’homme au foyer qui prépare des petits bentô en forme d’animaux pour sa femme ? Ces interrogations donnent bien sûr envie de lire la suite et de découvrir quelles autres blagues et situations improbables nous attendent dans les futur tomes ! On note d’ailleurs que la série compte actuellement trois tomes au Japon, et que le deuxième est prévu chez Kana au mois de novembre.

Côté dessin, on a ici un style plutôt simple et efficace, de manière à privilégier l’humour sans pour autant caricaturer les personnages. Pratiquement aucune case n’est laissée vide, même lorsqu’il s’agit de scènes se déroulant à l’intérieur de la maison, ce qui donne un résultat visuellement très agréable. De plus, la mise en page très dynamique met en valeur chaque blague et empêche de s’ennuyer ; le tome se lit rapidement et arrivé au bout, on a déjà envie d’en lire plus ou de revenir en arrière pour relire certains passages particulièrement hilarant !

Notre critique du tome 1 de La voie du tablier

Un manga comique à l’humour simple mais efficace, mettant en scène un personnage à l’allure rude et effrayante dans des situations du quotidien, pour un résultat aussi improbable que désopilant !

Scénario85%
Dessin80%
Edition95%
Originalité80%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • Les personnages totalement décalés
  • Un comique de situation qui marche bien
  • Beaux dessins et mise en page efficace
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.