S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Critique Manga, Kana, Manga, Mon Histoire, Shojo,

Critique Manga, Kana, Manga, Mon Histoire, Shojo,

Mangaka dessinateur : Aruko
Mangaka scénariste : Kazune Kawahara
Editeur : Kana
Collection : Shojo
Genre : Shojo
Public : tous public
Site officiel : Kana
Sortie : 18 avril 2014
Prix : 6,85€
Statut de la série au Japon : en cours

On ne peut pas imaginer plus différents que Takeo et Suna pourtant ils sont amis depuis l’enfance. Ils s’entendent bien et rien ne les a jamais fâché, pas même le fait que chaque fois que Takeo a eu un coup de coeur pour une fille, elle lui a préféré Suna qui l’a immédiatement éconduite. Rien d’étonnant que, lorsqu’ils rencontrent la jolie Yamato, Takeo s’imagine qu’elle est tombée sous le charme de son ami. Mais Suna lui met les points sur les « i » : aussi surprenant que cela paraisse à son grand gaillard mal dégrossi de meilleur ami, Yamato est amoureuse de lui. Aidé par Suna, Takeo comprend son erreur et décide de vivre pleinement son histoire d’amour avec Yamato. Elle est si jolie, mignonne et fragile qu’il est aux anges.Mais un costaud comme lui, si peu habitué aux histoires de coeur, si maladroit, pourra t-il éviter les gaffes ?

Critique Manga, Kana, Manga, Mon Histoire, Shojo,

Voici un shojo qui ne manque ni d’audace ni de piquant! Mon Histoire allie humour et romance avec équilibre. Si le dessin manque d’assurance dans le tracé, il s’adapte pleinement aux codes du shojo en dépit du fait que son héros est franchement aussi mal dégrossi physique que psychologiquement! Même lorsque l’on est pas forcément fan du genre, on plonge sans mal dans cette histoire qui, une fois n’est pas coutume présente le point de vue masculin. Le personnage de Takeo est attachant, on comprend vite quels peuvent être ses problèmes existentiels dûs à son physique de costaud cachant générosité, droiture et une touchante pureté face aux filles. Ses deux comparses Yamato et Suna ne sont pas en reste même s’ils sont plus proches du cliché. Yamato est le type d’héroïne de shojo, jolie, douée en cuisine qui paraît timide mais sait ce qu’elle veut. Suna en revanche est le beau gosse qui devrait être le héros mais passe dans le rôle de faire valoir discret, presque fade, qui pourrait se révéler surprenant par la suite.
Pas de triangle amoureux en vue (à moins que Suna ne soit amoureux de Takeo ^ ^ ) mais une bonne histoire en perspective qui brise les clichés pour offrir un shojo d’un autre genre.
Une fois de plus, Kana propose un manga atypique qui pourrait bien gagner un lectorat fidèle et conséquent. A suivre pour les nouvelles aventures sentimentales du pétillant Takeo!

Points forts :

  • Humour
  • Shojo au décalage différent de la majorité des autres shojos
  • Dynamisme
  • Personnages attachants



Points faibles :

  • Dessin qui manque de régularité dans le trait
  • Décors presque absents

Verdict : Un très bon tome !!!

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Une réponse

  1. Dakus

    J'ai lu ce premier tome il y a quelques jours et avant de le débuter je ne savais pas trop quoi en penser… Déjà je ne suis pas un lecteur de Shojos, puis je pensais que Yamato tomberait amoureuse de Suna et non pas de Takeo ! J'avais peur d'avoir à faire à une histoire classique autour d'un triangle amoureux. Bref, cela m'a bien surpris à ce niveau là puis je ne m'attendais pas non plus à ce que ce soit si marrant ! Je continuerais donc cette série.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.