S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Shoko Iwami
Scénariste : Rifujin na Magonote
Character design: Shirotaka
Éditeur : Doki Doki
Collection : Shonen
Type: Seinen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 144 pages
Sortie : 9 janvier 2019
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Roxy Miguldia fait partie des Migulds, un peuple qui communique uniquement par télépathie, le langage parlé étant appelé la langue des démons. Mais Roxy est née sans cette capacité de télépathie. Petite, pour la protéger, ses parents ne la laissaient pas jouer avec les autres enfants pour que personne ne se rende compte de son handicap et ils étudiaient chaque soir la langue des démons afin de pouvoir communiquer avec leur fille. Mais étant un peu plus grande, Roxy se dérobe à la surveillance de sa mère et découvre qu’elle n’est pas comme les autres enfants. Exclue par sa difficulté de dialogue, Roxy trouve son petit monde bien ennuyeux mais un jour un visiteur venu de contrées lointaines, s’écroule, morte de faim, aux abords du village. Une jeune femme du nom de Bloody Count fait ainsi irruption dans la vie de Roxy, qui comprend qu’il y a d’autres personnes par-delà de monde qui parlent comme elle. Aux côtés de Bloody Count, Roxy va apprendre beaucoup de chose sur le monde qui se limitait auparavant pour elle à son village et la voyageuse enseignera la magie élémentaire à la jeune fille pour pouvoir aider au village et avoir une vie moins monotone. Cependant, Roxy ne l’entend pas de cette oreille, elle veut découvrir le monde. Ayant acquis toutes ces connaissances et après le départ de Bloody Count de son village, Roxy ne veut plus rester dans ce monde ennuyeux et vide d’interactions. Elle décide donc de quitter son village pour partir à l’aventure. Elle se rend alors à Licalis et s’inscrit dans une guilde d’aventuriers. Mais il n’est pas facile d’être seule et novice face aux monstres ainsi qu’aux autres aventuriers. La jeune magicienne aura la chance de croiser la route de Harkendale, surnommé Dale, et son groupe d’aventuriers qui l’accueillent parmi eux au sein des « Vandales de Licalis ». C’est avec ces nouveaux amis que Roxy entame ses nouvelles aventures.

Notre critique

Mushoku Tensei – Les aventures de Roxy est un spin off de Mushoku Tensei – Nouvelle vie, nouvelle chance. On peut y suivre les débuts d’aventurière et de magicienne de la jeune Roxy qui est un personnage principale de l’œuvre originale. Ce spin off peut être lu sans avoir suivi l’histoire principale puisqu’il raconte les origines de la jeune magicienne. Il est bien évident qu’il est intéressant de connaitre la suite de ses aventures et ce spin off donnera sans doute envie au lecteur d’aller lire l’œuvre principale pour continuer l’aventure aux côtés de la petite Miguld.

Roxy nous emmène dans son monde typique des mangas de Fantasy. Le modèle des aventuriers qui font parties d’une guilde pour pouvoir faire des missions est une trame récurrente dont on peut commencer à se lasser. Aucune surprise: avec des missions classées selon le rang des aventuriers; un équipe formée d’une tête brûlée, de deux musclés qui ne se supportent pas et d’une jeune fille qu’il faut protéger. Ce 1er tome est donc tout ce qu’il y a de plus classique et on ne peut qu’espérer des rebondissements dans la suite de la série pour casser cette monotonie.

Bien qu’il ne soit que survolé, Shoko Iwami nous fait part d’un thème difficile au début de ce tome qui est le handicap. En effet, Roxy est née avec une « déficience » puisqu’elle est la seule de son peuple à ne pas pouvoir communiquer par télépathie. Nous abordons ainsi un autre thème compliqué qui est celui de l’exclusion. On peut voir les efforts de ses parents pour donner une enfance normale à leur fille et cela est vraiment très touchant. Mais la réalité finit toujours pas rattraper les mensonges mêmes si ils sont pieux. Mais les difficultés de la jeune Roxy amènent également un message d’espoir car même si elle est différente des siens, il y a d’autres personnes comme elle dans le monde. Elle n’est pas seule et pour un avenir meilleur, il n’y a qu’un pas à faire. C’est ce qui amènera Roxy à franchir ce pas pour vivre une vie plus épanouissante avec de nombreuses rencontres qui viendront agrandir son monde qui était jusque-là bien silencieux.

Ce 1er tome sur les aventures de Roxy est plein d’humour. On a tout d’abord le duo tonitruant de Blaze et Nocopala qui ne peuvent absolument pas se supporter et qui se lancent des piques à tout bout de champs. Ensuite, les expressions un peu exagérées des personnages viennent renforcer cet humour.

Sans oublier la jeune Roxy qui découvre le monde et qui se retrouve parfois dans des situations cocasses.

Il y a un peu de fan-service avec la culotte de Roxy qui apparait de temps à autre mais rien de très envahissant. Espérons que cela reste ainsi pour la suite de ses aventures.

A la fin des chapitres, nous retrouvons de petites fiches explicatives sur un personnage, un lieu ou encore un objet, comme les baguettes magiques que nous avons rencontrés dans le tome ou qui font partie de l’univers de Mushoku Tensei – Nouvelle vie, nouvelle chance. Un petit clin d’œil à l’œuvre principale pour donner envie aux lecteurs de la découvrir. Un petit roman de quatre pages est également présent à la fin du tome, racontant un peu l’histoire de Bloody Count et ce qui l’a amenée à croiser la route de Roxy, élément déclencheur du récit qui a changé à jamais la vie de la jeune Miguld.

Le chara-design est très varié avec des personnages aussi bien avec une apparence humaine qu’animale. Certaines expressions sont parfois exagérées pour transmettre au mieux les émotions des personnages passant ainsi par un visage simple aux formes géométriques basiques comme une bouche en triangle montrant un sourire agressif. D’autre part, le côté humoristique mis à part, les dessins sont très travaillés avec des personnages très détaillés dont l’héroïne qui a de grands yeux très expressifs.

Les arrière-plans sont très variés. Nous avons ainsi des fonds très détaillés comme à la guilde des aventuriers ou encore dans la boutique de sous-vêtements où se rend Roxy. Il y a également des arrière-plans plus sobres avec seulement des lignes de vitesses pour les scènes d’action ou encore des nuages avec des prises de vue en contre-plongée.

Notre critique du tome 1 de Mushoku Tensei - Les Aventures de Roxy

En résumé, le 1er tome de Mushoku Tensei – Les aventures de Roxy, nous fait découvrir aux côtés de la jeune magicienne, un monde vaste et plein de surprises. Ses équipiers, un peu déjantés, apportent un peu de piquant dans cette histoire qui promet de nombreux rebondissements.

Scénario70%
Dessins85%
Édition95%
Originalité60%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée80%
On a a aimé
  • Chara-design détaillé
  • Humour
  • Spin off qui se lit sans connaissance de l'œuvre principale
On a moins aimé
  • Monde classique de Fantasy vu et revu
75%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.