S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Akane Ogura
Scénariste : Akane Ogura
Editeur : Delcourt/Tonkam
Collection : Shojo
Genre : Romance, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 13 février 2019
Prix : 6,99€
Statut de la série : Terminée en 4 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

Dans l’univers de Switch Love, le sexe des gens est déterminé par la démographie. Ce qui fait qu’il arrive souvent que de jeunes garçons deviennent des filles, et rarement dans le sens inverse. Miyoshi et Mamiya sont amis et en compétition perpétuelle pour un oui ou pour un non. Lorsque Mamyia fait un malaise et devient une jeune fille, Miyoshi est troublé : il a une peur bleue des filles, il ne les approche pas, il ne leur parle pas, et là, son meilleur ami en est devenu une. Et ce qui ne gâche rien, Mamyia est magnifique mais il a gardé son caractère masculin… ce qui le pousse à la compétition avec Mamiya, malgré un physique plus faible. Comment évoluera leur relation … là est la question que se pose Mamyia !

Notre critique

Miyoshi est un adolescent qui a une grande peur des filles. Ils n’osent pas leur parler, ni les approcher. Quand il à un message à faire passer aux filles de sa classe, il passe par des intermédiaires. Il est très troublé par le changement d’apparence de Mamiya. Mamiya et lui sont meilleurs amis, et ils le manifestent par une compétition en toutes choses. Lorsque Mamiya veut profiter de son nouveau statut de fille pour aider Miyoshi à vaincre sa peur des filles, une série de situations cocasses et sexy se produisent.

 

Il en fait même une compétition entre eux. Il faut dire que contrairement à Miyoshi, Mamiya ne semble pas, au premier regard, être dérangé par son nouveau corps : il est sûr de lui, profite de son charme et ne se plaint pas de ce coup du sort, et il a même tendance à en jouer. Mais Miyoshi le connaît bien et il sent que son ami n’est pas aussi à l’aise avec ce changement de sexe : il a moins de force, et il s’en rend compte lorsqu’en voyage scolaire des camarades de classe lui propose de passer la nuit avec eux ; il doit vivre avec un corps différents, avec des besoins différents, comme ses premières règles, qui l’obligent à rester une semaine chez lui. Malgré son côté sûr de lui, Mamiya a des failles. Et une de ces failles, ce sont les sentiments qu’il porte doucement vers son meilleur ami.

La mangaka nous offre un Shojo original, avec une pointe de Yaoi, dans un univers un peu fantastique : Mamiya supporte mal sa transformation qui s’est faite sur un tard, il y a une sorte de rejet de son nouveau sexe et il y a une probabilité non nulle pour qu’il redevienne un garçon. Mais c’est en tant que fille qu’il éprouve des sentiments pour Miyoshi. Et Miyoshi est attiré par la Mamiya-fille. Qu’arrivera-t-il si Mamiya redevient un garçon ? Miyoshi l’aimera-t-il toujours ? Car outre le changement se sexe, ce qui est surtout le thème de cette histoire, c’est l’amour, et cela peu importe les genres. Mais nous sommes bien dans un Shojo : gros plans sur les héros, peu d’éléments de décors, des bulles, des cœurs et des étoiles autour des héros et de leurs camarades de classe : tout est fait pour que le lecteur entre dans cette romance, pour qu’il s’identifie aux jeunes héros, qui découvrent l’amour et ses émois.

Cette édition de Switch Love est des plus simples, visuellement parlant : une jacquette avec nos héros sur les bancs de l’école dans une pose qui en dit long sur leur nouvelle relation, recouvre une couverture des plus sobres. La sortie de ce tome coïncidant avec la Saint Valentin, une carte postale à collectionner est proposée par l’éditeur en cadeau.

Notre critique du tome 1 de Switch Love

En conclusion, un premier tome original, qui n’hésite pas jouer sur les situations cocasses, pour mettre un Miyoshi très mal à l’aise face à son ami. L’histoire se met en route doucement et s’accélère sur la fin. Que les non amateurs de Yaoi se rassurent : cette série est bel et bien un shojo ! Et il plaira à tous les amateurs du genre.

Scénario85%
Dessin90%
Edition90%
Originalité90%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • La personnalité de Mamiya
On a moins aimé
  • La fin du tome
85%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.