S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Mizuki Hoshino
Scénariste : Mizuki Hoshino
Éditeur : Kana
Collection : Shojo
Genre : Romance
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 22 novembre 2019
Prix : 6,85€
Statut : En cours, 6+ tomes au Japon

Acheter Site officiel

Résumé

« À 16 ans, Iroha n’a encore jamais connu le sentiment amoureux. Un jour, elle fait la connaissance de Haruki, un camarade de classe, qui déclare avec amertume que l’amour est vain. Le garçon a déjà eu trois petites amies par le passé et sa dernière histoire s’est mal terminée, suite à une tromperie qu’il a subie. Très vite, Iroha se rend compte qu’elle est amoureuse de lui… et réciproquement, car Haruki n’est pas insensible au charme de la jeune fille. La déclaration d’amour faite, les voilà ensemble, en couple ! Haruki semble parfait à tous les niveaux, mais c’est loin d’être le cas. Jalousie, quand tu nous tiens… »

Notre critique

L’auteure du shôjo Mon Ex revient avec une nouvelle série, cette fois plus longue puisqu’elle compte déjà six tomes au Japon, toujours en cours de publication. Mais pour l’instant, il nous faut nous contenter du premier tome, le deuxième débarquant fin janvier dans nos contrées. Une date à noter dans nos calendriers, parce que ce premier volume s’annonce plutôt prometteur…

Dans Mon Ex, on découvrait l’histoire en deux volumes d’une jeune fille dégoûtée de l’amour suite à une rupture traumatisante avec son premier petit-ami, un type vraiment pas sympathique qui lui sortait des méchancetés sans broncher. Mais avec ce nouveau titre, c’est un héros totalement à l’opposé que l’on découvre ! Là où le héros de Mon Ex était froid en surface mais tendre et inexpérimenté en réalité, Haruki Kusakabe, le « petit ami trop parfait » de ce nouveau shôjo, est tout l’inverse : lui est plutôt habitué aux relations amoureuses et se montre toujours hyper attentionné et prévenant envers ses petites-amies.

Néanmoins, on se doute au titre et au résumé que ce comportement va en réalité présenter quelques inconvénients… Car s’il est le garçon parfait en apparence, Iroha, notre héroïne inexpérimentée en amour, va vite comprendre pourquoi son premier petit-ami s’est fait plaquer à trois reprises avant de sortir avec elle ! En effet, lorsqu’il est amoureux d’une fille, Haruki se dit « totalement raide dingue » d’elle : il lui consacre tout son temps, ne pense qu’à elle, et tient à absolument tout savoir de sa vie.

Mais alors que ses amies essayent de l’avertir et que Haruki lui-même s’attend à être rejeté, notre petite Iroha décide de ne pas se laisser décourager et d’essayer de l’accepter comme il est… un challenge qui ne s’avèrera certainement pas de tout repos !

On est donc ici face à un couple lycéen qui pourrait être très cliché, mais se révèle en fait plutôt original. Iroha est assez fleur bleue et réagit très intensément à toutes les taquineries de Haruki, mais elle a la tête sur les épaules et n’hésite pas à réprimander son petit-ami quand il le faut. Haruki, lui, semble de premier abord être le genre psychopathe jaloux, mais il manque également de confiance en lui, très conscient d’être « lourd » en amour, et il écoute Iroha lorsqu’elle lui demande de s’ouvrir plus à elle. On se demande comment leur relation va évoluer, si Haruki va finir par se montrer trop jaloux, ou s’ils vont finalement se compléter l’un l’autre et parvenir à trouver un bon équilibre.

Un autre point intéressant dans ce premier volume est qu’il aborde un aspect pas souvent exploité au maximum de son potentiel, celui des difficultés et des doutes d’une première relation. Notre héroïne découvre à peine ce qu’est l’amour ou sortir avec quelqu’un, et elle se pose beaucoup de questions. Elle n’est ni aveuglée par l’amour, ni incapable de résister au charme de son petit-ami, et elle se prend la tête sur des choses qui peuvent sembler insignifiantes, comme le fait de transpirer en tenant la main de son copain trop longtemps. Ses réactions sont très naturelles et il est facile de se mettre à sa place et comprendre ce qu’elle ressent ; c’est une lycéenne de seize ans qui démarre une première relation un peu rapidement et se demande si elle n’a pas fait une erreur. Elle change des héroïnes tsundere ou folles d’amour qui pensent être trop nulles pour leur petit-ami génial, et ce n’est pas déplaisant !

Les lecteurs de Mon Ex reconnaitront sans mal le style de Mizuki Hoshino, notamment dans les mimiques très amusantes de l’héroïne et le style de dessin très mignon dans l’ensemble. La mise en page est également très dynamique et on ne s’ennuie à aucun moment dans ce premier tome, très riche en événements. Comme pour tous les shôjo en plusieurs tomes, et surtout dans les histoires entre lycéens, le défi va être de rester aussi intéressant à mesure que l’histoire avance, mais pour l’instant ce petit couple est assez amusant et original pour nous donner envie de lire la suite de leur histoire !

Notre critique du tome 1 de Un petit ami trop parfait ?

Un nouveau shôjo très mignon qui commence de manière drôle et originale, avec un petit-ami trop jaloux mais conscient qu’il s’agit là d’un défaut, et une héroïne timide mais déterminée à essayer de faire marcher leur relation malgré tout !

Scénario85%
Dessin90%
Edition95%
Originalité75%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Le style très mignon de l'auteure
  • Le héros jaloux mais étonnamment sensible
  • Moins cliché qu'il n'y paraît
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.