S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Tomo Kitaoka
Scénariste : Tomo Kitaoka
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Drame
Public : + 14 ans
Contenu : 168 pages
Sortie : 26 juin 2020
Prix : 7,45€
Statut : Terminé en 3 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Depuis que les zombies sont apparus en ville, tout est parti en vrille. Jin, un homme dans la vingtaine, fait de son mieux pour survivre seul dans ce chaos. Un jour, alors qu’il approche d’une petite bourgade, il croise un chat blanc, déambulant, nonchalant, au milieu des morts-vivants. Inquiet de le voir si vulnérable, Jin sauve le chat des griffes des zombies à ses trousses. Peut-être pour le remercier, le chat blanc guide Jin vers la maison de ses maitres, un couple de personnes âgées encore saines. D’abord méfiant, le mari fini par accepter d’héberger Jin pour la nuit lorsqu’il voit que ses chats lui accordent leur confiance. Le lendemain matin, le chat blanc, prénommé Yuki, se faufile dans le sac à dos de Jin pour partir à l’aventure avec lui, à la recherche de son épouse disparue… »

Notre critique

Que deviendraient nos chats domestiques en cas d’apocalypse zombie ? Si vous aussi vous vous posez la question, alors cette série en trois tomes de la collection Big Kana devrait certainement vous intéresser. On y suit, dans un monde dévasté par les zombies, l’aventure de Yuki, un chat blanc au caractère bien trempé.

Recueilli par Jin, un survivant à la recherche de sa femme, Yuki se retrouve à l’accompagner dans son périple à travers des lieux envahis par les zombies et tous deux vont faire plusieurs rencontres sur la route. Homme et chat vont alors développer une relation non pas de maître et animal de compagnie, mais plutôt d’amis, de compagnons de voyage.

C’est une ambiance assez étrange qui naît dans ce titre du mélange d’un scénario apocalyptique dramatique et de l’histoire de la vie d’un chat, indépendant et capricieux. Le tome est découpé en petites scènes qui retracent les étapes du voyage de Jin et Yuki, parfois tendues et périlleuses comme lors d’attaques de zombies, mais également parfois tranquilles et même amusantes lorsque le danger est loin et que Yuki se laisse aller à son tempérament facétieux de chat. Et si voir ce gros chat blanc faire le mariolle nous ferait presque oublier le contexte grave de l’histoire, pour Jin et les autres personnages du manga, sa présence va avoir quelque chose de très apaisant et réconfortant au milieu de tout ce chaos.

On suit l’histoire tantôt du point de vue de Jin, tantôt de celui de Yuki, et on assiste ainsi à une vision assez différente des choses en passant de l’un à l’autre. Cela donne des contrastes parfois assez poignants, comme dans les moments où Jin est à bout mentalement tandis que Yuki s’amuse à côté, comme inaffecté par les tragédies autour de lui. Pourtant, dans son regard, on sent parfois qu’il comprend tout à fait la situation en réalité, et l’auteur rend de ce fait parfaitement bien le charme propre aux félins dans son manga !

Le style de dessin est pour sa part assez hors-norme : réaliste mais aux traits imprécis, avec peu de détails, notamment dans la manière de représenter les zombies qui ne sont parfois que des silhouettes vagues. Cela peut donner de premier abord une impression de dessin « bâclé » ou pas très beau, mais c’est un style qui colle en réalité très bien à cette histoire ! Les zombies peu détaillés en sont moins effrayants, comme s’ils n’étaient finalement pas si dangereux, que rien n’était grave… un peu comme le penserait un chat qui n’a pas les mêmes peurs et n’appréhende pas le monde de la même façon que nous. Une mise en perspective intéressante de la part de l’auteur qui dédramatise ainsi le scénario avant de nous rappeler, assez durement et lorsqu’on s’y attend le moins, la gravité de la situation.

Notre critique du tome 1 de Walking Cat

Une réussite pour ce premier volume d’une série courte à conseiller aux amateurs d’histoires de zombies comme aux amoureux des chats !

Scénario85%
Dessin80%
Edition95%
Originalité75%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée75%
On a aimé
  • Scénario bien pensé et touchant
  • Le contraste entre comique et gravité
  • L'arrogance féline dans toute sa splendeur
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

A propos de l'auteur

Fan de mangas, de RPG et d'animation, elle a vu beaucoup trop d'anime dans sa vie pour se souvenir de tous. Ce qui ne l'empêche pas de continuer de regarder tout ce qui a l'air intéressant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.