S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Yoshitaka Ushiki
Scénariste : Yoshitaka Ushiki
Editeur : Taifu Comics/Ototo
Collection : shonen
Genre : fantastique, baston
Public : tout public
Site officiel : Ototo
Sortie : 30 novembre 2018
Prix : 7,99
Statut de la série au Japon : en cours, adapté en animé

Acheter Site officiel

Résumé

« En plein combat contre des démons des songes, alors que Yumeji et ses amies sont en grande difficulté, une mince silhouette apparaît. Merry est de retour avec une surprise : elle dit avoir retrouvé la mémoire et ordonne à Yuméji d’en faire autant. Lui rendant un masque qui évoque l’enfance du jeune homme et d’Isana, Merry demande à Yuméji de se rappeler leur première rencontre et une promesse qu’il lui aurait faite. Car ce n’est qu’avec leur complicité d’autrefois qu’ils pourront refermer la porte du monde des rêves et mettre un terme à ce cauchemar !« 

Notre critique

Suite immédiate du tome précédent, ce volume remet en selle une Merry plus forte que jamais. Aidée de sa mémoire retrouvée, la gardienne du portail est bien décidée à faire en sorte que Yuméji se souvienne de leur première rencontre et comprenne que tout ce qu’ils ont vécu jusqu’à présent découle de cette extraordinaire épisode de leur passé commun. Alors que Merry commence à se battre contre les démons des songes pour protéger ses amis, Yuméji et Isana s’interrogent sur le masque qu’elle vient de leur rendre. Il est leur trésor depuis l’enfance mais il est surtout lié à une promesse que Yuméji a autrefois faite à Merry. Et soudain, alors que le combat bat son plein, Yuméji bondit : il se rappelle ! Il a rencontré Merry alors qu’il était petit garçon, il l’a invitée dans son monde et a, malgré lui, déclenché un bouleversement du monde des rêves !

On apprend donc que la perméabilité si dommageable entre les deux mondes serait née d’une faille dans le portail du monde des rêves, elle-même créée par l’interaction entre Merry et Yuméji. Mais le combat continue contre Jace et Elder. Merry perd du terrain, juste ce qu’il faut pour que Yuméji reprenne des forces et vienne l’aider.

A mesure que la différence de puissance fait son œuvre, Merry tente de comprendre pourquoi ces deux démons qui étaient autrefois bienveillants envers les humains cherchent tant à leur faire du mal à présent. L’idée d’une manipulation par Kyo fait surface… Et se confirme de la bouche même de l’intéressé ! Mais Kyo apporte d’autres révélations sur Yuméji, sa véritable nature, le lien qui l’unit à Yuméji et Merry, les répercussions inévitables de la faille créée dans le passé…

Le tome de termine sur une nouvelle plongée dans le passé commun de nos deux héros ou comment cette porte mystérieuse a été altérée par leur rencontre. Il faudra attendre le tome 19 pour avoir l’entière version mais on peut déjà apprécier de lire les réponses à certaines énigmes distillées tout au long du récit. Sur fond d’une baston très efficace qui ménage action et suspense, ces révélations alimentent l’histoire avec saveur.

Certaines ficelles sont un peu grosses car trop connues du fan de manga mais elles se glissent bien dans l’univers de Merry Nightmare et renforcent les liens entre les protagonistes.

Le graphisme général répond aux codes du shônen avec une mise en scène et en cases séquencée avec énergie, impulsant une bonne dynamique soutenue par des visages expressifs. Les arrières plans sont hélas un peu vides en dehors de rares efforts pour représenter une partie du monde des rêves en fin de volume.

Notre critique du tome 18 de Merry Nightmare
Merry vient en aide à Yuméji et Isana mais elle demande surtout à Yuméji de retrouver la mémoire de leur première rencontre...
Scénario70%
Dessin65%
Edition85%
Originalité70%
Mise en scène70%
Intérêt sur la durée70%
On a aimé :
  • Des révélations intéressantes
  • Avancées dans le récit
  • Action au top!
On a moins aimé :
  • Quasi-absence d'arrières plans
  • Quelques grosses ficelles
70%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.