S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Koromo
Scénariste : Koromo
Éditeur : Soleil Manga
Collection : Pets
Genre : Comédie, Tranche-de-vie
Public : + 12 ans
Contenu : 160 pages
Sortie : 11 septembre 2019
Prix : 11,95€
Statut de la série : Terminée en 4 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

P’tit Phoque et son grand amoureux, Ours Blanc, découvre une jeune ourse perdue sur la banquise. Il lui propose de l’accompagner et de retrouver sa maman. Très vite, cette oursonne va devenir une rivale pour P’tit Phoque, car en toute innocence, elle accapare l’attention d’Ours Blanc. Pendant ce temps, l’arrivée d’une jeune phoque à selle dans le paysage de P’tit Phoque va provoquer lui les premiers émois amoureux. Quel sera l’avenir d’Ours Blanc et P’tit Phoque ?

Notre critique

Dans ce deuxième tome, apparaît une charmante Petite Ourse, qui a perdu sa maman. Elle accepte la protection d’Ours Blanc et, accompagnés de P’tit Phoque, ils tentent de retrouver la maman. On découvre leur quotidien, fait de jeux notamment. P’tite ourse adore jouer à « papa et maman » et P’tit Phoque a droit au rôle, particulièrement effrayant pour lui, de « repas ». Car même si Ours Blanc est amoureux de P’tit Phoque et qu’il ne veut surtout pas le manger, ce n’est pas le cas des autres ours qui vivent sur la banquise.

D’autres thèmes sont aussi abordés : P’tit Phoque prend conscience de par ces jeux d’enfants qu’Ours Blanc doit se nourrir et que le poisson pêché ne doit pas lui suffire. Comment fait-il alors ? On découvre aussi que P’tite Ourse apprécie beaucoup Ours Blanc et qu’elle le voit un peu comme l’ours qu’elle pourrait épouser une fois plus grande. Ce qui ne plaît pas beaucoup à P’tit Phoque d’ailleurs, qui pourtant prétend ne pas aimer Ours Blanc. On voit bien au travers de certains dialogues et dessins, que notre phoque préféré a encore peur d’Ours Blanc. Et enfin, P’tit Phoque fait la connaissance d’une jeune phoque à selle qui ne le laisse pas indifférent. Elle sera sa motivation pour apprendre à nager, initiation qu’il fait en compagnie du meilleur nageur de la banquise : Ours Blanc ! Cette jeune phoque créera un certain maelstrom dans les émotions de P’tit Phoque, qui découvre pour la première fois l’amour. Cela lui permettra-t-il de comprendre ce que ressent Ours Blanc pour lui ?

Le dessin est toujours aussi simple, rond. Il dégage beaucoup de douceur. On a envie de caresser nos jeunes héros et leurs amis. Les traits sont réguliers et on reste dans le même format que le premier tome (128x182mm). Sur la jaquette, on retrouve nos amoureux : P’tit Phoque en équilibre sur la tête de Ours Blanc, le tout sur un fond jaune avec de la neige qui tombe du ciel. Sur la couverture, on retrouve un petit gag, en lien avec la jaquette. Ce tome s’ouvre sur 4 pages couleurs.

Notre critique du tome 2 de A Polar Bear in Love

Une série pleine de tendresse, qui n’hésite pas à aborder des thèmes profonds, avec un design tout kawaï ! On en redemande !!

Scénario90%
Dessin90%
Édition85%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Des personnages trop mignons
  • Des thèmes très réels
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.