S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Arikan
Scénariste : Sazane Kei
Éditeur : Doki Doki
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 10 juin 2020
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Rinne et Kai doivent faire face à un démon qui les attaque. Malgré la situation périlleuse dans laquelle ils sont, Kai a le réflexe de se servir de l’épée de Sid, Codeholder. Une fois sortis du tombeau, Kai propose à la jeune hybride de l’accompagner dans une cité humaine, car cette dernière n’a aucun endroit où se reposer en sécurité. Sauf que leur repos sera de courte durée: la cité souterraine des humains est attaquée par des démons, il faut organiser la défense de la ville ainsi que la contre-attaque.

Notre critique

Une fois loin du mystérieux démon qui les a attaqué dans le tombeau, Kai propose à Rinne de l’accompagner à Néo-Vishard, la cité des humains où il vit maintenant, aux côtés d’Aslan et de Saki. Rinne est seule et épuisée, et malgré quelques réticences, elle accepte sa proposition. Afin de passer inaperçue et d’avoir l’air d’une humaine, elle arrive à rentrer ses ailes. Mais Rinne ne connaît rien aux humains, et elle se fait quand même un peu remarquer par un comportement parfois étrange. On fait la connaissance de Farline, la garde du corps de Jeen. Cette dernière met en doute les paroles de Kai, mais par la force des choses, elle finit par lui faire confiance : leur repaire souterrain est attaqué par des démons. Grâce à Rinne et Kai, la population humaine ne s’en sort pas trop mal, mais d’autres démons vont arriver et le temps leur est compté.

On a ici des personnages assez charismatiques avec Kai, Rinne et Farline. Malgré toute l’affection que Kai porte à Jeen, ainsi que son statut de commandante, elle est assez effacée par rapport à sa garde du corps, Farline. Même si c’est elle qui prend la décision finale, c’est Farline qui mène les discussions, qui connaît les secrets. Rinne apporte un peu de naïveté et de fraîcheur dans cette univers proche du chaos, lorsqu’elle découvre le monde des humains et leurs technologies. Et les auteurs n’hésitent pas à la mettre dans des situations où sa maladresse la dévoile dans le plus simple appareil. Saki et Aslan ont une très maigre présence, alors qu’ils sont les meilleurs amis du héros. Kai, lui, a le profil type du héros au grand cœur, bien décidé à venir en aide à ce monde où il n’existe pas.

Le scénario est dynamique et soutenu. On va droit au but, sans tergiverser, ni hésiter longuement. L’univers est bien décrit, avec un background complet. Ce deuxième tome s’ouvre sur 4 pages couleurs, qui mettent en valeur Rinne, Kai et le mystérieux démon qui les attaque. Le dessin est régulier et classique, il n’y a toujours pas beaucoup de décors, et les scènes d’action sont plutôt bien amenées et assez faciles à suivre. C’est la commandante Jeen, toute en armure, qui fait la jaquette de ce tome.

Notre critique du tome 2 de Why Nobody Remembers My World ?

Un deuxième tome qui conforte l'intérêt que l'on peut avoir pour cette série, grâce à un scénario dynamique et des scènes de combats assez fluides. A suivre!

Scénario85%
Dessin85%
Édition85%
Originalité85%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Un scénario dynamique
  • Un dessin agréable
On a moins aimé
  • Le côté sexy inutile à l'histoire
85%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.