S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessin : Hajime Isamaya
Scénario : Hajime Isamaya
Édition : Pika Edition
Collection : Seinen
Genre : Action, Fantastique, Drame
Public : Averti
Contenu : 192 pages
Sortie : 29 novembre 2017
Prix : 6.95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

La découverte des carnets de Grisha et l’accès à ses souvenirs permettent à Eren et ses compagnons de comprendre que le reste du monde est leur ennemi. A présent qu’ils ont réalisé que ce n’est pas la liberté qui les attend au-delà des Murs, de quelles options disposent-ils? 

Après 4 longues années de guerre sans répit, les guerriers Mahr sont enfin en passe de remporter la victoire. En effet, ils ne leur restent plus qu’à prendre la forteresse de Slava afin de s’assurer la victoire sur l’alliance du Moyen-Orient. Toutefois, malgré la perte de sa flotte combinée, l’alliance défend âprement ses positions et mène la vie dure aux combattants de Mahr. Aux grands maux les grands remèdes: les soldats de la forteresse décident de passer à l’offensive et dévoilent leur nouvelle  arme, un train blindé équipé de plusieurs canons anti-titans capables d’abattre ces derniers d’un seul coup. Cette nouvelle arme inquiète au plus au point les guerriers Mahr, puisqu’ils comprennent alors qu’ils ne peuvent plus compter sur l’aide de leurs titans cuirassés et blindés pour s’assurer la victoire, le risque de perdre ces derniers au combat étant trop risqué. Alors que les guerriers s’interrogent sur une autre façon de percer la défense ennemie, Gaby se porte volontaire pour tester un plan ingénieux mais dangereux, puisqu’elle n’y risque rien de moins que sa propre vie. Réticent à l’idée de perdre un potentiel successeur du titan cuirassé, le capitaine Magath l’autorise néanmoins à mettre son plan à exécution dans l’espoir d’épargner la vie à plusieurs centaines de guerriers. S’étant au préalable débarrassée de son uniforme de soldat, c’est seule et à peine vêtue que la jeune fille s’avance vers les tranchées ennemies. Pris au dépourvu, les soldats de l’alliance hésitent à faire feu: sans uniforme ni armes (du moins en apparence), la fillette ne semble pas représenter de réel danger. Mais ils sont bien loin d’imaginer ce que l’ audacieuse Eldienne leur réserve…

Notre critique

Après une période d’action intense retraçant la reconquête des Murs, Hajime Isamaya offre au récit une petite pause, propice à une analyse plus poussée des fondations de l’histoire. En comparaison avec les autres tomes déjà parus, cet opus de L‘Attaque des Titans offre moins de combats grandioses, ce qui à première vue peut le rendre moins intéressant. Mais si l’auteur se concentre moins sur l’action, il n’en néglige pas pour autant le scénario et permet bien au contraire de creuser ce dernier plus en profondeur. Bien que le manga soit principalement reconnu pour ses scènes de combat épiques, cette petite parenthèse sur le continent arrive à point nommé puisqu’elle permet d’amener un peu de profondeur au récit en revenant sur les neufs titans principaux et en soulignant l’importance du titan originel.

Au-delà d’un simple focus sur les titans, cet opus permet également de se concentrer sur certains personnages, en leur apportant plus de complexité. Dans ce tome, on découvre que les Eldiens du continents sont traités comme des parias, et n’inspirent au mieux que la crainte, au pire le mépris à cause de leurs liens avec les titans. Cette nouvelle perspective sur le récit permet de réfléchir différemment et d’attribuer une signification plus nuancée aux actes de certains personnages. Gaby par exemple, malgré toute la haine qu’elle porte aux habitants de l’île, parvient tout de même à susciter l’empathie du lecteur puisque son combat est avant tout fondé sur l’espoir de rendre sa splendeur à l’empire d’Eldia, ce qui en définitive part d’un bon sentiment.

Ce tome se concentre également un peu plus sur le personnage de Reiner, ce qui permet au lecteur d’apprécier le guerrier sous un nouvel angle. En effet jusqu’ici le personnage suscitait peu d’empathie puisqu’il apparaissait principalement comme un antagoniste. Pourtant on découvre ici un soldat tiraillé par ses sentiments, entre ce qu’il a effectivement vécu sur l’île et les rumeurs dictées par la pensée collective. Bien qu’il tente de se conformer à cette dernière, on perçoit clairement que derrière son apparent dédain transparaît une forme de sympathie pour les habitants de l’île. Même s’il continue de décrire son séjour là-bas comme un calvaire, on devine sans peine que les liens qu’il a tissé alors ont laissé leur empreinte en lui.

Bien que ses convictions n’en paraissent pas pour autant fondamentalement changées, ce début de remise en question rend le personnage beaucoup plus complexe, et dès lors bien plus intéressant à suivre. Ce n’est d’ailleurs pas le seul personnage à éprouver des doutes, puisque d’autres comme Kord voient également leurs motivations bousculées par le cours des événements. Le jeune soldat, supposé hériter du bestial à la fin de la charge de Sieg, semble loin d’être convaincu par ses propres capacités à assumer une telle responsabilité. D’un autre côté, Falco, pourtant perçu comme le plus faibles des réceptacles potentiels, semble bien décidé à faire ses preuves afin d’hériter du cuirassé, et ainsi éviter un funeste destin à Gaby. Autant d’intérêt sur les personnages en eux-mêmes, mais également sur les liens qui les lient, ce qui au final laisse le lecteur avec une toile d’interactions denses mais captivantes, et l’envie d’en découvrir plus sur les événements à venir.

Afin de marquer le coup, Pika Edition met les petits plats dans les grands puisque l’éditeur propose pour ce 23ème opus de la série une édition limitée comprenant de belles surprise. La première se présente d’ailleurs sous la forme d’une jaquette réversible. Au recto: une illustration des personnages-clés du tome comme Reiner, Gaby, Sieg, etc. Au verso: une illustration du titan assaillant en pleine attaque. Mais le clou de cette édition collector est sans aucun doute les 9 marque-pages exclusifs inclus avec le tome. Pas de simples bouts de cartons, mais de beaux signets solides en plastique rigide (bien que souple), décorés chacun en couleur avec un personnage principal de la franchise en avant-plan sur un fond de texte en kanas. S’il fallait chercher la petite bête, on regrettera juste que la traduction de ces textes ne soit pas fournies. Néanmoins, ces goodies raviront sans problèmes les accros de la franchise qui pourront d’ailleurs les utiliser à bon escient avec les autres séries du même univers également éditées chez Pika.

Notre critique du tome 23 de L'Attaque des Titans

Ce 23 tome arrive avec un beau lot de surprise, aussi bien au niveau du format avec une superbe édition limitée qu'au niveau du contenu et la diversification du caractère de certains personnages. Un tome collector disponible chez Pika Edition pour tous les fans de la franchise!

Scénario87%
Dessin77%
Edition95%
Originalité85%
Mise en scène80%
Intérêt su la durée80%
On a aimé
  • Edition limitée avec une jaquette réversible et des goodies (marque-pages) de bonne qualité
  • Changement de perspective qui permet de redonner un nouveau souffle au récit
  • personnages moins manichéens et focus sur de nouveaux protagonistes
On a moins aimé
  • Le changement de perspective pourra paraître un peu 'brusque' pour certains lecteurs
  • Quasi absence de combats dans le tome, ce qui peu le rendre un peu moins 'spectaculaire'
84%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.