S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Découvrez notre avis concernant le tome 3 de Monster Musume et suivez toute son actu sur Nipponzilla, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinémaDessinateur : Okayado
Scénariste : Okayado
Éditeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Érotique
Public : Averti
Contenu : 160 pages
Sortie : 23 février 2018
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Panique à bord, une nouvelle colocataire a fait son entrée chez Kurusu. C’est une sirène du nom de Mero, et sa beauté comme les attentions dont fait preuve le jeune homme, attisent la jalousie très démonstrative de Miia ! Déjà obligée de cohabiter avec tant de concurrentes dans sa quête du mariage avec son « darling », la jolie lamia ne compte pas se lasser faire, et qu’importe si cela met sa propre santé en danger… »

Notre critique

C’est avec punch que l’on retrouve le petit monde déjanté des Monster Musume. La nouvelle invitée de Kurusu suscite la curiosité des autres superbes créatures mais surtout de Miia qui n’en fini pas de trouver toute réaction de la belle sirène suspecte…et de réagir avec un excès puissamment comique ! La situation se dénoue lorsque Miia comprend que sa rivale n’en est pas une, rebondissement qui révèle combien Mero est…aussi déjantée que les autres, peut-être même plus !

Avant deux nouveaux chapitres qui mettent en vedette les catastrophes que peut engendrer le désir de bien faire de chacune de ses hôtes dans la vie de Kurusu, nous avons droit à une sorte d’aparté bien musclé basé sur l’équipe hors du commun de la super madame Smith. Être chargée de la bonne entente entre les espèces ne se limite pas à réguler l’accueil (et peut-être le mariage) des hybrides et des humains qui les hébergent… Ici, place aux méfaits commis par des Orcs explorateurs et c’est l’unité spéciale d’intervention de Smith qui doit y mettre un terme à l’aide de compétences très spéciales de ses membres qui sont, bien entendu, des créatures : cyclope, doppel, ogresse et zombie, de quoi surprendre les brutes et leur faire passer un sale quart d’heure. Le chapitre est excellent, entre action, baston, jolies surprises très peu vêtues et pas mal d’humour.

Harcelé par l’amour de tous niveaux de ses hôtes, Suguru parvient quand même, entre deux scènes grotesques pour lui, à briller dans de rares moments lorsqu’il sauve Miia de la noyade ou Pipa du voyeurisme grossier d’un pseudo-reporter. Tour à tour dindon de la farce ou preux chevalier de ces dames, Suguru a bien du mal à survivre à chaque nouvelle journée avec ses charmantes amies. Globalement on reste dans l ton général du premier tome, celui d’un gag manga bien franc, sans fard et fier de l’être, délirant assaisonné de beaucoup de jolies héroïnes, aux formes excessivement avantageuses, qui vont en se multipliant.
Toute situation est détournée pour mieux souligner les atouts des créatures féminines qui sont le plus grand (et le seul ?) attrait de ce manga.

Le dessin quant à lui est naturellement le premier allié de la série avec un chara-design tout en rondeurs bien placées, en micro vêtements sans oublier l’indispensable mise en cases misant à 200% sur le gros plan coquin ? Le travail sur l’expressivité des visages est tout aussi digne d’éloges de même que l’alternance bien vue d’un Kurusu tantôt héros, tantôt débordé par les situations mais toujours volontaire pour tout ce qui peut arriver.

Gag manga affirmé, Monster Musume continue sur sa lancée tout en s’éloignant progressivement du schéma narratif répétitif des deux premiers tomes.

Notre critique du tome 3 de Monster Musume

La belle sirène Mero fait son entrée chez Kurusu, provoquant la jalousie exacerbée de Miia. Cette nouvelle venue serait-elle une énième rivale ou pire ? Miia est bien décidée à la percer à jour par tous les moyens !

Scénario80%
Dessin87%
Edition92%
Originalité90%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée54%
On a aimé :
  • Nouveaux personnages bien conçus
  • Humour à tous les étages
  • Gag manga fier de l’être
On a moins aimé :
  • Vraiment trop de fan-service
  • Récit qui tourne en rond
81%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.