S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Ruotai Jiang
Scénariste : Snail Mad
Éditeur : Nazca
Type : Manhua
Genre : Aventure
Public : + 12 ans
Contenu : 144 pages couleurs
Sortie : 23 août 2019
Prix : 8,95€
Statut de la série : En cours de publication

 

Acheter Site Officiel

Résumé

Afin de s’enrichir, et ainsi aider ses amis à augmenter leurs capacités, Nie Li décide d’acheter un maximum d’herbe de brouillard pourpre. Comme il n’a pas les moyens financiers, c’est sa nouvelle amie Xiao Ning qui se charge des transactions. Les prix de l’herbe grimpent et Xiao Ning se retrouve confrontée au conseil de son clan, qui a besoin de se refaire financièrement. En parallèle, Nie Li décide d’accompagner la troupe de Shen Linjian dans une vieille cité en ruines pour mettre la main sur un objet qu’il sait être dans le trésor de la cité. Mais c’est sans compter avec Chen Yue qui ne lui pardonne pas l’affront fait à sa famille.

Notre critique

Nie Li se démène beaucoup pour changer le destin de ses amis et de sa ville natale, Illustria. Entre coups bas, herbe de brouillard pourpre et les deux plus jolies filles de l’Académie Sainte-Orchidée, notre héros à bien à faire. Surtout qu’il n’en rate pas une pour titiller les membres de la famille Sacrée.

Le scénario avance vite, il ne se perd pas en détours inutiles. Il y a de l’action, de la politique, de la réflexion, de l’humour et un fond de romance. Le héros est charismatique. Les deux héroïnes, Xiao Ning et Ye Ziyun ont de la personnalité et ne se laissent pas dicter leur conduite. Et les amis de Nie Li, les personnages secondaires, ont également une grande place dans ce manhua : ils apportent une bonne dose d’humour, qui allège le destin sombre auquel est destiné la ville d’Illustria. Les chapitres sont assez courts mais c’est assez logique, car un chapitre parait deux fois par semaine en ligne : le mercredi et le dimanche.

Le trait est fin et les sentiments des personnages sont très bien rendus sur leurs visages. Les couleurs sont chatoyantes, bien accordées entre elles. Les petites phrases qui indiquent les mouvements des personnages prennent pas mal de place dans les cases. Ce tome, comme les deux premiers, est intégralement en couleurs, édité sur un papier de qualité, d’où le poids du volume. La jaquette met en avant Ye Ziyun. Cette dernière est réversible et le lecteur peut choisir celle qu’il préfère : celle du scénariste ou celle du dessinateur. A la fin du volume, on trouve des dessins bonus, dont un de Son Goku.

Notre critique du tome 3 de Todag - Tales of Demons and Gods
En bref, une super série en couleur, qui a du punch. Laissez-vous tenter par ce héros au grand cœur, pas si parfait, et ses acolytes.
Scénario90%
Dessin90%
Edition90%
Originalité85%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • La mise en valeur des personnages secondaires
  • Un scénario qui avance bien et ne se perd pas
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.