S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Huang Shilin
Scénariste : Huang Shilin
Éditeur : ChattoChatto
Collection : BD-Comics
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 170 pages
Sortie : 23 août 2019
Prix : 7,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Meron, ministre enfélidé de Kronzel, a été piégée dans La Faille avec son groupe. Le chef de sa communauté, qui est également son père, est envahi par l’amertume et le déni. Il force Meron a choisir entre ses racines et la vie de ses compagnons. Le Seigneur Rae va lui sauver la vie, mais elle n’en a pas fini pour autant. Quand à Veloce Visrin, elle cherche des réponses auprès de Blackbird. Ce qu’elle va découvrir va-t-il la rapprocher de celui qu’elle recherche, Vocruen?

Notre critique

La pauvre Meron a beaucoup de difficultés à réparer sa relation avec Veloce, et cette dernière ne semble pas prête à tout lui pardonner. Et là, elle se retrouve devant ses parents qui refusent de comprendre que leur déesse, Hiraeth, va mal. Ce père, qu’elle respecte, la place devant un terrible dilemne. Malgré tout le respect qu’elle a pour ses parents, celui qu’elle porte au Seigneur Rae et ses propres convictions, Meron fera les choix qui s’imposent.

Veloce, quand à elle, doit continuer à vivre avec l’ombre de sa mère, qui lui colle à la peau. Auresque est à l’origine de la longue guerre qui a dévasté toutes les nations, 30 ans auparavant. Elle passait d’un camp à l’autre, offrant la victoire au gré de ses envies… Avec un tel passé familial, difficile de ne pas se laisser aller aux doutes. Son affrontement avec Blackbird va lui apporter des réponses, mais aussi des questions : la rencontre avec une Carciphona proche de la mort, avec une aura insoutenable. Et ce n’est pas la seule révélation de ce tome!

Dans ce quatrième volume, les héroïnes sont toujours mises en valeur : de Veloce à Blackbird, en passant par Meron et l’étrange Carciphona, toutes ont un caractère affirmé. Il y a bien Rae, Keritzel ou encore le roi de Krontzel, mais il font pâle figure à côté de ces femmes battantes. Le scénario est plein d’actions, rapide et il y a des révélations fracassantes. Bref, il ne s’essoufle pas du tout. Le dessin est toujours aussi sombre et maladroit et il y a une trop grande ressemblance physique entre les différents personnages. Sur la jaquette, nous avons une Veloce Visrin en pleine action, dans l’ombre de Blackbird. A la fin du tome, un petit flash-back pas innocent qui nous en apprend plus sur le Seigneur Rae… ou Auresque!

Notre critique du tome 4 de Carciphona

Voici un scénario plein d'action, complexe, avec des héroïnes qui ne s'en laissent pas compter. Si ce n'est encore fait, essayez cette série des jeunes éditions ChattoChatto!

Scénario75%
Dessin70%
Édition80%
Originalité70%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée70%
On a aimé
  • Les héroïnes aux caractères trempés
  • Un scénario très rythmé
On a moins aimé
  • Un dessin toujours aussi sombre
70%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.