S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Fujimoto Tatsuki
Scénariste : Fujimoto Tatsuki
Éditeur : Kaze Manga
Collection : Shonen UP!
Genre : Fantastique, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 224 pages
Sortie : 4 novembre 2020
Prix : 7,29€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Hayakawa veut venger la mort de sa partenaire, Himeno. Il se retrouve face à Sawatari, qui contrôle le démon Snake, ainsi que Ghost, le démon qu’employait sa partenaire défunte. Quand à Denji, c’est contre Samouraï Sword qu’il doit se battre. Ensembles, Yayakawa et Denji doivent rassembler le plus possible de morceaux du Démon-Flingue.

Notre critique

Après les terribles attaques dont ses agents ont été la cible, la Sécurité Publique contre-attaque. Tous les agents en état de se battre se lancent dans la bataille. Hayakawa se retrouve face à Sawatari et Denji affronte le Samouraï Sword. Ce dernier est le petit-fils du yakuza responsable de l’endettement de Denji. Autant dire que chacun a ses propres raisons pour s’entre-tuer, car Denji a massacré le yakuza en question. De plus, suite aux pertes qui ont eu lieu dans les rangs des agents de la Sécurité Publique, de nouveaux binômes sont mis en place. Hayakawa est devenu le partenaire du Démon-Ange, puissant mais peu enclin à sortir de sa léthargie. Denji, lui, se retrouve avec Beam, l’homonidémon-requin, qui rêvait de devenir son binôme.

Après son combat contre Samouraï Sword, Denji n’a pas trop la forme et sa supérieure lui propose un rendez-vous. Makima et Denji passent donc une journée complète ensemble, rien que tous les deux. Même si la journée n’est pas ce qu’espérait le jeune démon, Denji ne regrette pas ce moment passé aux côtés de la femme de ses rêves. Alors qu’il est sur son petit nuage, Denji rencontre une adorable jeune fille, qui ne le laisse pas indifférent non plus.

Le scénario semble être moins sombre que le précédent, comme une petite bouffée d’oxygène dans l’ambiance anxiogène qui est propre à cette série. Il y a toujours des démons,

certains plus discrets que d’autres, et moins horrifiques aussi, mais Denji peut souffler un peu, entre sa sortie avec Makima et ses visites à Reze. On retrouve ici le trait particulier de l’auteur, fait de gouttelettes, que ce soit de sang ou de pluie. On peut dire que Tatsuki Fujimoto est doué pour créer des démons, tous plus différents les uns que les autres. Au début du tome, on retrouve une double-page qui nous présente quelques personnages principaux. Sur la jaquette, on retrouve LA scène de combat de ce tome : Denji qui affronte Samouraï Sword.

Notre critique du tome 5 de Chainsaw Man

Ce tome est rythmé, violent, et palpitant. On découvre que Denji, malgré sa condition d'hominidémon, peut passer du temps avec d'autres personnes que les membres de la Quatrième Section et que sa vie peut être autre chose qu'une lutte permanente contre d'affreux démons. Une bulle d'air avant de replonger dans la violence?

Scénario80%
Dessin70%
Édition80%
Originalité85%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • L'humanité de Denji
  • L'action palpitante
  • Le combat entre Denji et Samouraï Sword
On a moins aimé
  • Néant
80%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.