S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Daichi Matsuse
Scénariste : Tappei Nagatsuki
Éditeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Fantasy
Public : Tout public
Contenu : 178 pages
Sortie : 30 mai 2019
Prix : 6,99 €
Statut de la série au Japon : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Alors que le culte de la sorcière est sur le point d’assaillir le manoir de Roswaal, le face à face de Subaru et Moby Dick s’est terminé. Dévasté par la mort de Rem, Subaru n’a d’autre choix que de retourner une nouvelle fois dans le passé… Mais pourra-t-il réellement sortir de ce cercle infernal cette fois-ci ? »

Notre critique

Rem n’est plus là pour l’aider mais Subaru a atteint le manoir avant la catastrophe. Il espère convaincre Emilia de s’enfuir avec lui avant qu’il ne soit trop tard – de nouveau – mais elle refuse, ne comprenant rien à ses exigences tandis que lui-même ne comprend pas son rejet.

La catastrophe s’abat sans prévenir et Subaru est enfin témoin de ce qui a ravagé le manoir avant ses précédentes et vaines tentatives. Seule Béatrice lui apporte une petite aide : elle l’envoie en pleine forêt et il tombe nez à nez avec Pételgeuse et sa folie criminelle. Pourtant, ce n’est pas celui qui lui offre la mort et une autre chance de changer l’avenir cette fois-ci mais un Pack transformé en créature monstrueuse, écumante de rage envers Pételgeuse et Subaru lui-même ! Voici donc l’identité de la forme que Subaru a vu la dernière fois qu’il n’a pu arriver au manoir avant le massacre…

Revenu dans le passé, le jeune homme retrouve Rem et laisse éclater ses véritables sentiments. Alors qu’il se cachait depuis des semaines derrière un masque de bon élève, de personne de confiance décidée à aider tout le monde quel qu’en soit le prix, il montre à Rem le vrai Subaru. Effrayé, lâche, ne pensant qu’à fuir toute responsabilité, offrant hypocritement le mariage à Rem alors qu’il est profondément amoureux d’Emilia, il argumente pour que Rem parte loin avec lui, qu’ils se cachent toute leur vie sous l’apparence d’un couple uni, loin de tout ça, de ce cauchemar dont il ne voit pas l’issue. Mais Rem abat tous ses arguments et lui remet les idées en place : il n’est pas le dégonflé qu’il pense, il se déteste peut-être mais elle l’aime tel qu’il est, elle sait que dans les pires moments, il est brave, désintéressé, valeureux et digne de confiance. La phrase que tout lecteur attendait survient au milieu de cette effusion de sentiments : Rem lui propose de repartir de zéro dans leur relation, dans cette vie qu’ils partagent comme amis, combattants pour le bien d’Emilia et du royaume.

Subaru reprend alors pied, certes, il n’est rien qu’un vantard qui a parfois eu de la chance et le pouvoir qu’il possède est peut-être aussi inutile que lui-même pense l’être mais avec la force que Rem lui offre, il peut repartir de Zéro !

Comme la postface du dernier tome nous l’annonçait, on a bien l’impression que l’on entre (enfin) dans la vraie intrigue de ce manga. L’introduction fut certes conséquente mais on ne s’est pas ennuyés, découvrant un univers et des personnages à la fois riches, complexes et originaux. Bien qu’il ne se passe apparemment pas grand-chose dans ce volume, on pressent que la suite sera explosive. Plus que cela, on perçoit plusieurs liens attrayants : Béatrice paraît liée à une entité mystérieuse, Pack laisse deviner son lien avec la sorcière qui a ravagé ce monde et une autre, honnie par Pételgeuse, Echidna, sans oublier que le pouvoir de Subaru recèle un sombre secret qui demeure à explorer. Ces quelques indices propulsent la narration vers un niveau plus dense de magie qui pourrait bien nous entraîner dans un récit encore plus poignant !

Rien à redire sur le dessin qui nous enchante, alternant avec le même soin une mise en scène sombre de danger immédiat palpable et moments plus calmes mais non empreints de tension dramatique. Le face à face Subaru-Rem en ressort aussi fort et saisissant que sa énième rencontre avec Pételgeuse au sein d’une forêt en pleine nuit… La mise en scène se marie parfaitement au texte et propose une expérience de lecture poignante. Bon point pour Ototo qui nous offre des pages couleurs en fin de volume, de quoi accentuer l’effet suspense des dernières pages !

Si on peut conclure que tout (re)commence avec ce tome, on comprend enfin le sens du titre de la série qui n’a pas fini de nous entraîner dans les pas d’un Subaru enfin honnête avec lui-même et les autres, confronté à un avenir plus qu’incertain…

Notre critique du tome 5 de Re:Zero – Re:Life in a Different World from Zero – Arc 3 : Truth of Zero
Subaru parvient enfin à trouver Emilia avant le massacre mais échoue encore à la sauver. Il doit mourir une nouvelle fois mais que peut-il encore tenter alors que tous ses plans semblent vouer à l'échec ?
Scénario90%
Dessin95%
Edition95%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé :
  • Révélations sur le monde de la série
  • Personnage de Subaru sous un nouveau jour
  • Mise en scène de qualité
On a moins aimé :
  • Néant
90%Note Finale

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.