Connect with us

Japon

La fin de l’aventure pour le magazine Joypad

Dakus

Published

on

Alors qu’ils étaient sur le point de souffler leur vingtième bougie, le couperet qui planait au-dessous du magazine Joypad vient de tomber, mettant fin à une aventure qui aura durée près de deux décennies.

Vous avez bien lu, le célèbres mag ayant fait les beaux jours de la presse vidéoludique française mettra la clé sous la porte avec ce dernier et ultime volume n°222, dont la sortie est prévue pour cette fin d’été. Lancé en novembre 1991, Joypad aura marqué les mémoires et fait émerger bon nombre de journalistes maintenant connu et reconnu dans le milieu : AHL, Julo, Gollum, Rahan, … dont une partie avaient quitté le navire au cours de ces dernières années, afin de se lancer dans différents projets personnels, dont le plus connu est la fondation du site Gameblog.

Car oui, l’époque dorée de Joypad est déjà loin. Outre les différents rachats par de grosses boites tels que Future, ou encore Yellow Media, il ne faut pas chercher le coupable bien loin : il s’agit de la crise qui touche la presse-papier de plein fouet, et ce depuis le boom d’internet, et de l’accès à l’information facile.
D’ailleurs les chiffres sont là pour en témoigner. A l’heure actuelle, Joypad n’était plus diffusé qu’à environ 10 000 exemplaires, ce qui est ridiculeusement peu en remontant quelques années en arrière, et ça n’aurait probablement faire que décroitre. Ainsi, Yellow Media a été placé en redressement judiciaire en Juin dernier, dans le but d’assainir au possible ses comptes, et le magazine Joypad a été le premier a en faire les frais.
Pour rappel, pas seulement Joypad se trouve sur la sellette : Playstation Magazine, Consoles +, PCjeux, Micro Application, Xbox Magazine, Playtation, PSM3, et j’en passe, tous font partie du groupe Yellow Media. Malheureusement, ce n’est sans doute qu’une question de temps avant qu’il n’y ai d’autres victimes. Selon diverses rumeurs, le prochain sur la liste étant PSM3.

Vous l’aurez comprit, tant que le consommateur tournera le dos à la presse-papier, ça ne fera que d’aller de mal en pire. Il n’y a pas de solution miracle. Nous n’avons donc qu’une chose à vous dire messieurs les rédacteurs, et ex-rédacteurs de Joypad : 

Fondateur de Nipponzilla. Cet amateur de mangas, de japanimation et de jeux vidéo japonais n'a peur de rien, et surtout pas de s'intéresser aux œuvres les plus méconnues... au risque de tomber régulièrement sur de belles bouses.