Connect with us

Critique

Notre critique des tomes 1 et 2 de Shikimori n’est pas juste mignonne

Published

on

Dessinateur : Maki Keigo
Scénariste : Maki Keigo
Éditeur : Meian
Collection : Shonen
Genre : Romance, Comédie
Public : + 6 ans 
Contenu : 144 pages
Sortie : 11 janvier 2022
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

” Shikimori est la petite amie d’Izumi, un garçon très malchanceux. Elle est si mignonne, si douce… Et elle semble si heureuse quand elle est avec lui… Éperdument amoureuse d’Izumi, elle ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter pour lui tant il est malchanceux… Mais il suffit d’un mot ou d’un geste de sa part, et… Oh ! Surprise ! Elle devient la plus classe des petites copines !! “

Shikimori est une jeune lycéenne amoureuse d’Izumi. Ces derniers forment un couple atypique. Alors qu’Izumi est terriblement malchanceux, Shikimori, elle, a trop la classe, tant elle a du style. Mais elle ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour son amoureux et fait tout pour le protéger de sa malchance. La belle passe de mignonne à incroyable quand il s’agit de protéger le jeune homme dont elle est éperdument amoureuse.

Cette série met en scène un couple fort singulier. Entre Izumi qui vit de malchance et Shikimori qui a la classe, on ne pouvait trouver plus dépareillé. Et pourtant, c’est un duo qui fonctionne bien. Ici, les rôles sont inversés, car c’est la belle qui protège l’homme qu’elle aime des dégâts causés par sa malchance, comme un ballon qui lui fonce droit dessus ou encore quand il travaille au cours d’art plastique. De rougissante et toute timide, elle passe en mode stylé aux yeux d’Izumi, qui craque encore plus pour elle. Pourtant, le jeune amoureux aimerait parfois être plus viril et plus classe aux yeux de sa belle, mais très vite, la malchance le rattrape.

Avec cette série, on suit donc le quotidien d’un jeune couple original, mal assorti aux yeux d’une partie de leur entourage, qui ne comprend pas toujours pourquoi la mignonne Shiki est si amoureuse d’un loser tel qu’Izumi. Présentée sous forme d’histoires courtes, avec des moments de grands rires et d’autres pleins de tendresse, on accroche vite à cette histoire inédite, qui est plus qu’une simple amourette entre adolescents. Les personnages ont un caractère fort et une psychologie fort développée, et ils savent ce qu’ils veulent. Ils ne subissent pas leur quotidien, ainsi que la malchance. Au contraire, ils continuent d’avancer dans leur vie et leurs relations. Quelques scènes un peu sexy, mais tout public, ponctuent cette série, comme le regard de braise de Shikimori quand elle fait rempart de son corps pour protéger Izumi ou encore quand la demoiselle se retrouve seule avec son amoureux chez lui. A ce moment, elle semble se transformer et devenir plus entreprenante… Une courte présentation des protagonistes se glisse entre les chapitres, ainsi que quelques dessins tous mignons. Le trait est fin, classique et stylé tout à la fois. Il y a peu de décors, les visages sont forts anguleux et les tenues assez simples. C’est la toute mignonne Shikimori qui est mise en avant sur les jaquettes de ces deux premiers tomes.

Shikimori n'est pas juste mignonne
80 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Si vous êtes en mal de scénario original, cette série devrait plaire à ceux qui désirent lire quelque chose de nouveau. Avec cette série qui met en scène un couple atypique, on découvre des amoureux qui sortent des sentiers battus, puisque c'est la belle qui protège son amoureux. Le format, fait d'histoires courtes, nous permet de profiter d'un quotidien mignon, traité avec humour et tendresse. Bonne lecture !

Scénario85
Dessin75
Édition80
Originalité85
Mise en scène80
Intérêt sur la durée80
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha one + nine =