S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kousuke Oono
Scénariste : Kousuke Oono
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Humour
Public : + 12 ans
Contenu : 160 pages
Sortie : 31 octobre 2019 et 14 février 2020
Prix : 7,45€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Depuis son mariage, Tatsu l’immortel mène une vie d’homme au foyer. Il était le plus terrible des yakuzas. Afin d’offrir un cadeau à son épouse, il va travailler à mi-temps pour la première fois dans sa vie !! « 

Notre critique

Après un premier volume qui faisait bien marrer, c’est avec plaisir que l’on découvre la suite tout aussi tordante de La Voie du Tablier. On retrouve ainsi Tatsu, l’ex-yakuza reconverti en homme au foyer, dans de nouvelles situations d’un quotidien décidément peu ordinaire !

Si vous avez déjà eu l’occasion de découvrir le premier volume ou tout du moins d’en lire un extrait, vous avez certainement encore en tête le visage terrifiant de Tatsu. Regard de tueur, sourire sinistre et cicatrice… clairement pas le look d’un homme qu’on s’imaginerait en train de suivre un cours de yoga ou à jouer au volley avec des mères de famille ! Et pourtant, c’est exactement ce que nous offrent ces deux nouveaux tomes : des situations de la vie du quotidien dans lesquelles Tatsu semble prendre beaucoup de plaisir à mener sa petite vie d’homme au foyer.

Comme dans le premier tome, on assiste à des scènes assez courtes qui dépeignent plusieurs moments de la vie de Tatsu, de ses amis ou encore de ses rivaux – car, en tant qu’ancien yakuza très craint dans le milieu, il a encore beaucoup d’ennemis ! Mais l’ambiance ne reste jamais sérieuse bien longtemps, car même parmi les autres yakuza, on retrouve finalement d’autres personnages qui, comme Tatsu, se sont reconvertis et tentent désormais de mener une vie plus ordinaire… certains réussissant mieux que d’autres, évidemment.

Tatsu, de son côté, prend toujours très au sérieux ce qu’il fait, qu’il s’agisse d’aider son apprenti à faire la lessive ou à préparer un repas pour chien. Mais bien sûr, ses habitudes de yakuza ne sont jamais très loin et la situation vire très souvent au grand n’importe quoi ! Heureusement, même si son entourage a parfois un peu de mal à le suivre, ils finissent tous par reconnaître que sous cette apparence de mafieux se cache un cœur tendre. Tatsu est un personnage très attachant puisque, même s’il est souvent un peu maladroit dans sa manière de le montrer, il est en vérité très attentionné envers les autres et il tente toujours de résoudre les conflits de manière pacifique.

En conclusion, ces deux nouveaux volumes nous promettent encore un très bon moment et des situations toutes plus drôles les unes que les autres. On ne s’en lasse pas !

Notre critique des tomes 2 et 3 de La Voie du Tablier

Tatsu l’immortel revient encore une fois nous faire rire et nous apprendre que la vie d’homme au foyer n’est pas si simple qu’on pourrait le croire, surtout lorsqu’on est un ancien yakuza avec beaucoup d’ennemis !

Scénario85%
Dessin75%
Edition95%
Originalité80%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Toujours aussi drôle
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.