Connect with us

Critique

Notre critique des tomes 33 et 34 de Kingdom

Lia

Published

on

Dessinateur : Yasuhisa Hara
Scénariste : Yasuhisa Hara
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 212 pages
Sortie : 18 décembre 2019
Prix : 6,95€
Statut : En cours, 55+ tomes au Japon

Acheter Site officiel

Résumé

“Grâce à l’arrivée du peuple des montagnes, la ville de Sai, sur le point de tomber à l’ennemi, échappe finalement d’un cheveu à son funeste sort. Shin se bat en duel avec le terrible Houken et, physiquement éreinté, décide de donner toutes ses forces dans une ultime attaque. La longue et éprouvante guerre contre l’armée de la Coalition arrive finalement à son terme !!”

Notre critique

Alors que la bataille dans la ville de Sai arrive à son terme, Shin se retrouve aux prises avec nul autre que Houken en personne, l’effroyable Bushin qui a vaincu non seulement Ouki mais également Duke Hyou, les deux mentors de notre jeune héros. Suite à cela, c’est un nouvel arc qui s’annonce avec le volume 34, mais avant cela nous avons droit au retour d’un personnage dont on attendait avec impatience des nouvelles : Kyoukai !

Après deux volumes aussi intenses que les précédents, on pourrait s’attendre à des tomes plus calmes qui feraient retomber notre intérêt. Il semble difficile, en effet, de faire plus fort que le duel entre Shin et Houken du début du tome 33, un combat que l’on attend depuis la mort du général Ouki ! Mais alors que l’arc se termine, l’auteur profite de ce moment opportun de répit pour remettre le personnage de Kyoukai en avant. Celle-ci semble enfin avoir trouvé l’objet de sa vengeance et s’apprête donc à l’affronter…

Kyoukai étant, au même titre que Shin, Sei et Ten, un des personnages les plus importants du manga, son retour est évidemment quelque chose que l’on attendait impatiemment. La majorité de ces deux nouveaux tomes lui sera ainsi consacrée, et l’on découvre à la fois ce qui adviendra de sa quête de vengeance mais également une partie de son passé que l’on ne connaissait pas jusque-là. Sans être aussi mouvementé et fort en action que les batailles des volumes précédents, ces chapitres n’en restent pas moins terriblement intéressants.

C’est également un nouvel arc qui commence au tome 34, avec une affaire des plus inquiétantes concernant Sei Kyou, le frère de Sei. Et comme toujours, le grand chancelier Ryo Fui ne semble pas totalement innocent dans l’histoire… La lutte pour le pouvoir à Qin qui était mise en pause depuis longtemps déjà s’apprêterait-elle donc à véritablement commencer ?

Dans tous les cas, ce sont là deux tomes bien équilibrés, qui mettent fin de manière spectaculaire à un arc particulièrement intense et font revenir le personnage très apprécié de Kyoukai, offrant un petit temps de pause avant le début d’un nouvel arc.

Lia

Fan de mangas en tout genre avec un goût prononcé pour tout ce qui sort de l'ordinaire et un faible pour les histoires fantastiques.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sixty five − sixty three =