S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Koyoharu Gotôge
Scénariste : Koyoharu Gotôge
Éditeur : Panini
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans 
Contenu : 192 pages
Sortie : 4 mars 2020 – 17 juin 2020
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Grâce aux soins apportés par Shinobu, un des neufs piliers des pourfendeurs de démons, Tanjiro, accompagné de sa soeur Nezuko, ainsi que Inosuke et Zenitsu, peut repartir en mission. Aux côtés de Rengoku, pilier de la flamme, ils montent à bord d’un train, car un démon y tue des humains. Dès que le train se met en route, ce puissant démon les emprisonne dans des rêves démoniaques. Tanjiro et ses amis arriveront-ils à démêler la réalité de l’illusion?

Notre critique

Après les soins procurés par Shinobu et la maîtrise de la technique du souffle permanent, Tanjiro peut partir en mission. Pour ce faire, il sera aux côtés d’un des neufs piliers, Rengoku, pilier de la flamme. Accompagné par Nezuko, ainsi que Zenitsu et Inosuke, il prend le train, car des humains y disparaissent mystérieusement. Mais cela ne se fera pas sans heurts : Inosuke n’a jamais vu de train et sa réaction est des plus exagérées… Une fois montés à bord, les pourfendeurs de démons, ainsi que le reste des passagers, plongent dans un profond sommeil, où illusion et réalité se mélangent. Nos héros vont devoir trouver comment sortir de cet univers onirique.

Dans ces tomes, on découvre la personnalité flamboyante de Rengoku. Ce dernier peut être un allié pour Tanjiro, dans sa quête de la danse du dieu du feu. Le père de Rengoku était également un pilier, mais sa vie de guerrier s’est arrêtée et c’est dans la boisson qu’il a trouvé refuge. Rengoku fait tout se qu’il peut pour se montrer digne aux yeux de son père. Rengoku est puissant et courageux, mais le sera-t-il assez face à Enmu, le démon du sommeil?

Le scénario de ces tomes est dynamiques, avec des allers-retours entre rêves et passé. On vit les péripéties de nos héros, nos cœurs palpitent en même temps que Tanjiro et Rengoku. Le dessin est propre au mangaka, avec des traits assez réguliers et des scènes d’action palpitantes très bien rendues. Sur la jaquette du tome 7, on trouve Inosuke et sa hure, et Rengoku est mis en avant sur celle du huitième tome. Une petite histoire bonus sur Kanao à la fin du tome 7 nous permet de mieux comprendre son caractère, parfois hésitant.

Notre critique des tomes 7 et 8 de Demon Slayer

En résumé, deux tomes à lire l'un à la suite, sans pause, afin de survivre à l'attente que procure la fin du tome 7. Nos héros affrontent des démons de plus en plus puissants et cela ne se fait pas sans difficultés, ce qui complexifie un peu le scénario. On vit intensément les aventure de Tanjiro et de sa jeune soeur, Nezuko. A dévorer de toute urgence!

Scénario90%
Dessin80%
Édition85%
Originalité90%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Un scénario dense et addictif
  • Des héros attanchants
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.