Connect with us

Critique

Notre critique du Tome 1 de 20th Century Boys

Published

on

Dessinateur : Naoki Urasawa
Scénariste : Naoki Urasawa
Editeur : Panini Manga
Collection : Seinen
Genre : Fantastique, Thriller
Public : + 16 ans
Contenu : 416 pages
Sortie : 21 octobre 2020
Prix : 16 €
Statut de la série : Terminée en 11 volumes

“1969 : un groupe d’enfants imagine une histoire qu’il consigne dans un cahier de prédictions. Cette histoire raconte la destruction de l’humanité par une organisation terroriste au dernier jour du vingtième siècle. 1997 : Kenji Endô, devenu gérant de supérette, mène une vie ordinaire jusqu’au suicide de Donkey, un de ses anciens camarades de classe. Ses souvenirs d’enfance lui remontant peu à peu, Kenji découvre que le gourou d’une nouvelle secte apocalyptique, un certain Ami, réalise les prédictions que sa bande de copains et lui avaient inventées 28 ans auparavant, et qu’il utilise leur signe de ralliement pour signer ses crimes.”

Publiée pour la première fois en 2000, la série 20th Century Boys est un grand succès commercial. La série a même été primée en 2008 à la Japan Expo. Son auteur, Naoki Urasawa, est présent dans le monde du manga depuis plus de 30 ans. On lui doit de grands succès tels que Monster, Pluto et, plus récemment : Asadora.

La série est une série où le fantastique s’immisce peu à peu dans ce qui semble à la base être la vie morne et sans grandes ambitions de Kenji, un jeune homme de Tokyo. Gérant d’un petit magasin, il vit sa vie au jour le jour sans chercher à sortir de sa condition qu’il accepte avec résignation.

Cette routine va être perturbée par trois événements. Le premier est sa sœur qui est venue lui déposer son bébé avant de disparaître. Conscient de ce que sa sœur a fait pour lui dans sa jeunesse, Kenji va prendre le temps de s’occuper de sa nièce, Kanna. Malheureusement, cela va lui apporter pas mal de déboire. En effet, dans les années ’90 au Japon, il est encore mal vu pour un homme de s’occuper d’un bébé tout le temps et sur son lieu de travail.

Le deuxième événement est le suicide d’un ami d’enfance. En se renseignant sur ce qu’il s’est passé, il se rend vite compte qu’il y a des incohérence dans l’enquête et que la police tente d’étouffer l’affaire. Avec quelques amis d’enfance, il va tenter de comprendre ce qui s’est vraiment passé.

La troisième chose est qu’une secte étrange a fait son apparition et commence à bien faire parler d’elle. Son gourou se présente sous le nom de ‘Ami’ et annonce la fin du monde. Cela aurait pu en rester là mais le groupe sectaire utilise comme emblème un dessin que lui et son groupe d’amis avait réalisé comme symbole de ralliement quand ils étaient enfants.

Voilà Kenji et sa bande d’amis obligés de se replonger dans leurs souvenirs d’enfance afin de comprendre ce qu’il s’est passé à l’époque et de tenter de reprendre le contrôle sur la suite des événements.

En effet, les événements qui arrivent au temps présents sortent tout droit d’une histoire que les enfants avaient inventée dans les années ’70. Aujourd’hui adultes, ils vont tout mettre en œuvre pour tenter de retrouver qui s’est emparé de leur récit et tente de le matérialiser.

Le récit alterne les scènes se passant à l’époque du récit, situé en 1997 et des flash-back de l’enfance des personnages. Ces alternances entre ces deux époques sont importantes et constituent la structure même de l’histoire.

Pour passer d’une époque à l’autre, l’auteur utilise des éléments de l’histoire que l’on retrouve aux différentes époques tels que des événements ou des objets. Ce sont ces passages d’une époque à l’autre qui permettent de comprendre la situation actuelle et qui présentent les différents personnages. Ces transitions donnent au récit toute sa dynamique.

Le trait caractéristique de Naoki Urasawa est très reconnaissable dans cette œuvre qui, malgré les années, a très bien vieilli et qui reste très agréable à découvrir ou à redécouvrir.

Panini propose une édition de belle qualité. La couverture met en avant le personnage qui sert de fil rouge à la série, Kenji. Le titre et le nom de l’auteur apparaissent en surbrillance. Un marque-page est offert avec le volume.

Une très belle réédition qui permet de mettre en avant une série culte parue en 2000. Elle ravira les amateurs de fantastique et de science-fiction.

20th Century Boys
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Une réédition de prestige pour les 20 ans d'une série culte. Kenji, petit commençant sans ambition voit sa vie chamboulée. Avec quelques amis, il entame une longue enquête afin de découvrir qui s'est approprié leurs histoires et tente de les rendre réelles. Leur chemin sera long et parsemé d'embûches. En effet, un gourou se faisant appelé 'Ami' fera tout pour leur mettre les bâtons dans les roues et les empêcher de connaître la vérité.

Scénario90
Dessin80
Édition85
Originalité90
Mise en scène85
Intérêt sur la durée80
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− two = one