S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Ichiiro Hako
Scénariste : Ichiiro Hako
Éditeur : Delcourt/Tonkam
Collection : Seinen
Genre : Drame, Tranche-de-vie
Public : + 14 ans
Contenu : 176 pages
Sortie : 16 octobre 2019
Prix : 7,99€
Statut de la série : Terminée en 4 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

Kanami vit seule avec son frère, Kazutaka depuis la mort de leurs parents. Mais son grand frère s’est complètement renfermé depuis cet événement et il délaisse la petite fille avec qui, pourtant, il s’entendait si bien.  Alors qu’elle pleure seule dans un parc, un jeune homme vient à sa rencontre. Constatant, sa souffrance et sa détresse, il lui propose de le louer en tant que frère. Ses parents lui ayant laissé de l’argent à leur mort, Kanami accepte et elle fait régulièrement appel à lui pour se promener au centre commercial ou encore simplement déguster un pudding ensemble à la maison. Une visite des parents à l’école sera une nouvelle occasion de faire appel à son frère à louer. Mais les condisciples de Kanami ne sont pas tendres avec elle car elle n’a plus de parents. Sae en profite d’ailleurs pour lui jouer un sale tour, faisant croire qu’elle lui a volé un porte clé. Kanami est alors sous le choc mais à sa grande surprise, son frère à louer la croit sans aucun doute. Cette confiance met du baume au cœur meurtri de la petite fille qui se demande alors ce qu’elle aurait fait si elle n’avait pas rencontré ce frère à louer. Mais Kanami n’est pas tout à fait rassurée. Même si son frère à louer ne voulait pas le faire pour de l’argent, Kazutaka lui avait expliqué qu’on ne pouvait rien louer sans argent. C’est pourquoi la jeune fille avait prit la décision de payer son sauveur, ce qui lui permettrait également de ne pas le confondre avec son véritable frère, à qui il ressemble énormément. Mais qu’arrivera t’il si Kanami ne le paie plus? Qu’est-ce que son frère à louer pense et ressent vraiment pour elle, maintenant qu’il est devenu si important pour la jeune fille? La rencontre des deux frères ne promet rien de bon ou bien serait-ce le déclencheur d’une nouvelle relation entre Kanami et son « frère à louer »?

Notre critique

Ichiiro Hako  signe son 1er manga avec ce 1er tome de Frère à louer racontant l’histoire touchante d’une petite sœur qui cherche désespérément à retrouver le grand frère q’elle avait avant la mort de leurs parents et qui s’est renfermé sur lui-même. Nous ressentons toute la détresse de Kanami qui n’est encore qu’une toute petite fille et qui, même si son frère est là physiquement, se retrouve bien seule.

On voit dans ce manga comment des enfants doivent gérer la perte de leurs parents. Suite à cette perte, Kazutaka a complètement perdu pied. Non seulement il a perdu des êtres chers mais alors qu’il n’est encore qu’un adolescent, il devient maintenant le chef de famille avec sa petite sœur à charge et surtout le responsable de l’héritage de leurs parents, que tous les membres de la famille convoitent avidement. A cause de toutes ces responsabilités et de cette pression, le grand frère se renferme sur lui-même, totalement dépressif, devenant même violent avec sa petite sœur. Alors que rien ne semble plus l’atteindre, la nouvelle relation de Kanami avec son « frère à louer » aura le mérite de le faire réagir. Cependant, on a bien l’impression que cela va vite tourner au drame. Kazutaka est sans nul doute très triste et il serait intéressant de savoir ce qu’il pense réellement et pourquoi il délaisse autant sa petite sœur. On voit bien qu’il souffre énormément et Kanami ne demande qu’à l’aider et retrouver le grand frère qu’elle aime tant mais pour ça il va devoir abaisser les barrières qu’il a élevé autour de lui. A voir dans la suite de la série.

Le thème principal de ce tome est l’entraide. A première vue, on pense à un manga sur les relations fraternelles mais on se rend vite compte que c’est la bienveillance du frère à louer envers la petite fille qui rythme le récit. Ce frère sorti de nulle part a ressenti la tristesse de Kanami et il ne pouvait pas se résoudre à passer son chemin en la laissant dans la détresse. Il veut faire en sorte que la filette retrouve le sourire et les réactions de Kazutaka le mettent hors de lui. On peut se demander ce que ce frère à louer à vécu dans son passé pour comprendre aussi bien la souffrance de Kanami. On ne peu qu’espérer que ce passé soit révélé dans les prochains tomes pour en appendre plus sur ce « grand frère » qui est arrivé comme un véritable héro tombé du ciel pour la petite fille qui se sentait bien seule.

Le nom du frère à louer n’est révélé qu’à la fin du tome ce qui est un peu dommage. Mais cela permet de garder un certain mystère sur lui et également de montrer la distance que Kanami veut garder avec lui de peur qu’il ne remplace son véritable frère dans son cœur. Le nom de Kazutaka n’est cité qu’une seule fois par un membre de la famille qui convoite l’héritage. Kanami les appelant tous les deux grand frère, on peut facilement s’y perdre entre « frère à louer » et « vrai frère ». Espérons que les noms des deux garçons soient plus utilisés dans les prochains tomes pour une plus grande facilité de lecture.

Les personnages sont très bien détaillés avec des visages très expressifs. Nous pourrons ainsi voir toute la gentillesse du frère à louer, la détresse de Kanami ainsi que ses moments de joie sans oublier l’état dépressif et colérique de Kazutaka.

Les arrière-plans sont très épurés mais les personnages sont très souvent présentés en gros plans, ce qui laisse peu de place pour un fond. L’auteur se concentre ainsi sur les protagonistes et leurs émotions.

Notre critique du tome 1 de Frère à Louer

En conclusion, un très bon 1er tome pour frère à louer. La vie de Kanami ne va pas être facile entre un frère à louer et un vrai frère. Surtout que Kazutaka ne semble pas apprécier la nouvelle relation de sa sœur ainsi que son bonheur.

Scénario90%
Dessin90%
Édition90%
Originalité90%
Mise en scène89%
Intérêt sur la durée100%
On a aimé
  • Dessin
  • Emotions
  • Entraide
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.