Connect with us

Critique

Notre critique du tome 1 de L’île entre deux mondes

Hitaka

Published

on

Dessinateur :  Asuka Ishii
Scénariste :  Asuka Ishii
Éditeur :  Pika Édition
Collection :  Seinen
Genre :  Tranche-de-vie, Fantastique
Public : + 14 ans
Contenu : 200 pages
Sortie : 14 avril 2021
Prix : 14 €
Statut de la série : Terminée en 2 tomes

« Aoshima, petite île éloignée des îles principales du Japon. Caressée par le vent, bercée par les vagues, cette “île bleue” baigne dans la lumière. Dans ces paysages hors du commun, d’étranges phénomènes happent Tatsumi, jeune professeur nouvellement muté à l’école locale, et le plongent dans un monde à la lisière de la nature et du surnaturel… »

C’est la nature qui est mise en avant dans ce 1er tome de L’île entre deux mondes. Tatsumi rencontre sur l’île de nombreuses créatures qui symbolisent la nature ou les éléments, comme le dragon du tonnerre ou encore la baleine du brouillard. Le récit nous entraîne ainsi dans un univers fantastique mêlant surnaturel, folklore et sciences.

En effet, Tatsumi est un homme cartésien et il essaie d’expliquer de manière scientifique toutes les choses surnaturelles qui lui arrivent. Son esprit cherche toujours une solution réelle et palpable. En opposé à cela, nous avons les habitants de l’île et surtout et Katsuki qui vivent ces moments hors réalité comme si cela était tout à fait normal. Haru dit à Tatsumi qu’il est un enfant de l’île, ce qui lui arrive avec les esprits de la nature serait alors normal? Beaucoup de mystères planent sur cette île et sur les phénomènes étranges qui s’y passent.

Un héron suit Tatsumi partout et lui viendra d’ailleurs en aide. On a le sentiment que cet oiseau serait comme un esprit gardien. Mais pour en savoir plus, il faudrait que l’on en apprenne davantage sur le passé de Tatsumi sur l’île ainsi que les raisons de son départ. Le jeune professeur n’a aucun souvenir de son enfance sur l’île même si par moment, certains sons le replongent dans son passé.

Les bruits ont une place très importe dans le récit. Chaque chapitre aura d’ailleurs pour titre: “Le bruit de …”. Tatsumi fera très souvent référence aux sons qu’il entend: le vent, une cascade, la pluie, … C’est assez rare de faire autant référence aux sons dans un manga et ça nous pousse à tendre l’oreille pour, nous aussi, entendre ces bruits à travers le récit. Pour cela, le dessin nous sera d’une grande aide avec les différentes onomatopées mais les sons sont également dessinés comme le courant d’air que Tatsumi suit dans la maison.

Le tome nous est présenté dans un format plus grand que d’ordinaire, de ce fait, les dessins sont très grands. Que ce soit les personnages ou les arrière-plans, tout est minutieusement détaillé. Il y a beaucoup de parties très noires sur les personnages ou des éléments de décors et cela donne parfois un rendu très sombre, ce qui est bien dommage car, à côté de cela, il y a des cases moins encrées et très lumineuses qui sont plus agréables à regarder.

L'île entre deux mondes
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

En conclusion, une belle plongée dans le côté surnaturel de la nature dans ce 1er tome de L'île entre deux mondes. L'esprit scientifique de Tatsumi résistera-t-il à tous ces phénomènes de l'ordre du fantastique?

Scénario80
Dessin85
Édition85
Originalité90
Mise en scène85
Intérêt sur la durée80
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× eight = sixteen